Météo en Normandie pour le mardi 4 août et les jours suivants : un prologue avant les sommets

Alors que la première journée de la semaine aura aussi été la plus fraîche, ce mardi amorcera une remontée des températures vers leurs niveaux de saison, avant que se dessine dès mercredi un épisode durable de forte chaleur qui culminera déjà vendredi et samedi.

Les légendaires parasols-tentes de Cabourg seront, lors de ces prochains jours, des îlots très prisés d'ombre et de fraîcheur...
Les légendaires parasols-tentes de Cabourg seront, lors de ces prochains jours, des îlots très prisés d'ombre et de fraîcheur...
La journée s'annonce généreusement ensoleillée sur fond tout bleu ou presque : on pourra relever un possible bémol matinal du Vexin au Pays de Bray, le temps que se dissipent quelques brumes ou grisailles très locales. De même, durant l'après-midi, une nuance nuageuse, essentiellement décorative sans menace, pourra se manifester au Nord de la Seine, des plages de la Côte d'Albâtre jusqu'à la Vallée de la Bresle. C'est donc très globalement une journée au caractère estival très marqué qui s'annonce.

Le vent de secteur Ouest sera très discret, des brises se lèveront l'après-midi vers la mer. 

L'atmosphère sera résolument à la fraîcheur matinale, en raison de l'absence quasi-totale de couverture nuageuse. 7 à 10° pour moyenne dans les terres à l'aube, 11 à 15° vers les rivages, le Havre bénéficiera de cette valeur minimale la plus douce.

Et si ce LUNDI a été vécu comme la journée la plus fraîche de la semaine, les températures maximales de ce MARDI seront orientées vers un mouvement haussier régulier, d'abord amorcé là  puis confirmé dès MERCREDI, et qui portera les valeurs vers des sommets où elles stagneront durant quelques jours, quitte à devoir trouver très pénible leur ressenti. Un ensemble de 20 à 26° est donc à prévoir pour MARDI, du Cotentin à la Vallée de l'Eure.
 
Pour la suite, les couleurs du temps s'annoncent pleinement ensoleillées jusqu'au week-end inclus, voire bien probablement au-delà.

Ce sont surtout les températures qui feront parler d'elles, d'abord en bien puis pour s'en plaindre, dès lors qu'elles atteindront des niveaux surchauffés qui les rendra impopulaires : le cap des 30° maxi sera atteint MERCREDI, puis largement dépassé JEUDI avec 34° maxi.

VENDREDI et SAMEDI éprouveront davantage encore les organismes comme les moteurs, à l'occasion d'une nouvelle vague de départs ou retours en ces vacances d'été : 36° maxi. Ces deux apparaissent en tout cas comme devant s'avérer les plus étouffantes de cette séquence de très forte chaleur.

Au-delà, il semble que la fournaise se maintienne à ces mêmes niveaux jusqu'au MARDI 11 août (33 à 35° maxi), mais que le thermomètre desserre quelque peu son étau par la suite en permettant aux valeurs de repasser progressivement toutes sous la barre des 30° maxi à l'approche du week-end du 15 août.

L'indice de confiance de Météo France est étalonné à 4 / 5 pour VENDREDI et SAMEDI, puis 3 / 5 pour la semaine suivante. 

En corollaire de cet épisode caniculaire, se reposera la problématique de la pollution dûe à l'ozone, favorisée par un contexte chaud et ensoleillé dans un flux d'origine continentale. Les sols superficiels ne pourront bénéficier d'aucune pluie salvatrice pour enrayer la sécheresse récurrente qui les affecte, plus particulièrement en Seine-Maritime, dans l'Eure et dans l'Orne.
 
Rendez-vous avec votre bulletin de météo des plages, chaque soir de l'été avec France 3 Normandie, à l'issue de l'édition régionale du 19 / 20
 ► Découvrez toutes les prévisions météo dans votre ville en Normandie en cliquant ici









 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prévisions météo météo région normandie sécheresse canicule