Meurtre d'un employé de restaurant près de Fécamp : après la mise en examen de trois personnes, l'établissement saccagé par des manifestants

Publié le Mis à jour le
Écrit par Rédaction France 3 Normandie

Deux patrons et un employé de restaurant ont été mis en examen pour le meurtre de l’un de leur collègue à Saint-Léonard en Seine-Maritime. Des manifestants ont saccagé le restaurant devant lequel la victime avait été retrouvée en début de semaine.

Trois personnes, un couple de patrons et un employé de restaurant ont été mis en examen pour homicide volontaire et placés en détention provisoire le mercredi 13 juillet 2022. « Personne ne reconnaissant le meurtre, il n’y a pas encore d’explication sur le mobile », a déclaré le procureur de la République du Havre, Bruno Dieudonné.

Un salarié tibétain avait été retrouvé mort devant le restaurant asiatique dans lequel il travaillait, poignardé au flanc, lundi 11 juillet dernier.

Trois jours plus tard, jeudi 14 juillet, des manifestants sont arrivés en bus de Paris et ont ravagé le restaurant en question. « Il apparaît que le restaurant mais aussi le domicile du couple mis en examen, situé à proximité, ont été littéralement saccagés », informe le procureur. Il n’y a pas d’interpellation pour ces exactions.

Les riverains sont surpris et choqués par tant de violence. L’un d’entre eux témoigne : « C’est terrible ce qu’il s’est passé, je n’ai pas les mots, c’est terrible pour les familles. Saccager comme ça je ne pense pas que ce soit la bonne solution, il faut laisser faire la justice ».

La communauté tibétaine de France organise une marche blanche, dimanche 17 juillet à 10h30, au départ de la Place de la Bastille à Paris.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité