Cancer du sein : comment réaliser une autopalpation mammaire ?

Cancer du sein : dépistage par l'autopalpation mammaire / © N.Corbard
Cancer du sein : dépistage par l'autopalpation mammaire / © N.Corbard

L'association Alphapodis donne des cours sur le dépistage du cancer du sein aux étudiants de l'école de Kiné d'Alençon. Voici la méthode qu'ils préconisent pour réaliser l'autopalpation mammaire.

Par L.A.

Comment réaliser une autopalpation mammaire ?

© Alphapodis
© Alphapodis

L'auto-examen commence sur le dos. La main gauche sous la tête, utilisez la main libre pour examiner votre sein gauche.

Avec les trois doigts du milieu, faites des mouvements circulaires sur l'ensemble du sein. Commencez par une pression légère puis un peu ferme. Vérifiez toute grosseur sur toute la largeur du sein et de la clavicule aux côtes.

Recommencez sur l'autre sein.

Debout devant la glace, inspectez les deux seins : vérifiez s'il n'y pas d'écoulement d'un mamelon, du sang, des crevasses, fossettes, plis ou peau qui pèle par exemple.

Debout, le bras levé, avec les trois doigts de la main, palpez le sein fermement. Démarrez par la partie externe en effectuant des petits cercles du bout des doigts. Examinez bien tout le sein. Une attention particulière doit être portée à la zone entre le sein et l'aisselle (aiselle comprise). Cherchez toute induration anormale (c'est à dire tout durcissement d'un tissu ou une callosité qui résulte de ce durcissement).

Terminez par le mamelon en le pressant délicatement pour vérifier qu'aucun écoulement ne se produit. Si c'est le cas, appelez votre médecin sans attendre. 


Le cancer du sein se guérit 9 fois sur 10, en cas de diagnostic précoce

La détection du cancer du sein concerne toutes les femmes et même les plus jeunes. L'association Alphapodis, souhaite sensibiliser les jeunes à son dépistage pour les habituer à l'autopalpation mais l'asso espère aussi que les personnes formées aideront leurs aînées à leur tour. L'association organise chaque année un concert et propose des ateliers d'autopalpation mammaire en parallèle.

Le cancer du sein est le premier cancer féminin en nombre et aussi la première cause de mortalité par cancer chez la femme. Détecté à temps, il peut être guéri dans 9 cas sur 10, d'où l'importance du dépistage. 

Le dépistage du cancer du sein a été généralisé par les pouvoirs publics sur l’ensemble du territoire français en 2004. Il cible principalement les femmes à partir de 50 ans. Dans l'Orne, département précurseur, ce dépistage a été mis en place en 1992. Depuis cette date, 1300 personnes ont été diagnostiquées. 

Les hommes peuvent aussi développer un cancer du sein. 1% des patients qui souffrent du cancer du sein sont des hommes.
 

Sur le même sujet

Plan de sortie Glyphosate

Les + Lus