Elections municipales: LREM investit son premier candidat en Normandie à Alençon

Joaquim Pueyo et Emmanuel Darcissac, l'ancien et le nouveau maire d'Alençon
Joaquim Pueyo et Emmanuel Darcissac, l'ancien et le nouveau maire d'Alençon

Le parti fondé par Emmanuel Macron a dévoilé ce lundi 17 juin ses premières investitures pour les prochaines élections municipales. En Normandie, l'actue maire d'alençon aura le soutien de La République En Marche.

Par CM

Toute jeune formation dans le paysage politique français, La République En Marche ne bénficie pas encore de nombreux élus locaux et les prochains élections municipales constituent donc pour elle une échéance hautement stratégique. Le parti fondé par l'actuel président de la République espère atteindre au moins 10 000 conseillers municipaux après le scrutin de 2020 (contre 2000 aujourd'hui) dans la perspectives des élections sénatoriales programmées en septembre de la même année. 

En attendant de trancher le cas des grandes villes comme Paris (où plusieurs ténors de la formation se déchirent), la commission d'investiture a dévoilé ce lundi 17 juin ses 19 premiers candidats, dont son premier en Normandie. Il s'agit du maire socialiste d'alençon Emmanuel Darcissac.
 

Ce dernier pourrait être opposé à son prédécesseur, Joaquim Pueyo. Le député de l'Orne fait partie du collectif  Ensemble Alençon 2020, un collectif de "réflexion" sur les prochaine municipales animé par Fabienne Mauger, la fille de l'ancien maire socialiste Pierre Mauger. Ahamada Dibo, président de la communuaté urbaine d'Alençon participe également à cette réflexion. Il était le "candidat" de Joaquim Pueyo pour prendre sa succession à la mairie lors de sa réélection comme député en 2017.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus