L'historique sellerie du Haras du Pin retrouve l'odeur du cuir

Cela fait 15 ans que l'atelier était inoccupé. L'historique sellerie installée dans le temple du cheval, au Haras national du Pin dans l'Orne, retrouve l'odeur du cuir et de la colle. Une jeune femme, artisane sellier, vient de réinvestir les locaux entièrement rénovés. Une première étape d'une future pépinière de jeunes talents.

C'est un endroit chargé d'histoire. La sellerie historique du Haras du Pin (61) retrouve l'odeur du cuir et de la colle. Cela faisait 15 ans qu'il était inoccupé. Depuis le mois de décembre 2022, Mathilde, jeune artisane sellier, occupe les lieux.  

Tout juste âgée de 25 ans, Mathilde, fraichement diplômée, a déjà une belle expérience. Elle a travaillé pour les plus grands, notamment l'écuyer en chef du Cadre noir de Saumur. 

Je prends conscience de la chance que j'ai de faire revivre ce métier qui était exercé autrefois dans ce lieu chargé d'histoire.

Mathilde Costeux

Artisane sellier

Un lieu historique totalement remis au goût du jour par le Conseil départemental de l'Orne.

Une pépinière de jeunes talents

Mathilde Costeux est la première à bénéficier du dispositif mis en place par le département de l'Orne qui souhaite créer une pépinière d'entreprises dans le cadre prestigieux du Haras du Pin. Bottier, peintre, métiers de la soie, du verre, des métaux et bijoux, la collectivité espère attirer de nombreux artisans.

Nous leur permettrons de développer leur art, leur métier dans un écrin prestigieux au coeur du Haras national.

Christophe de Balorre

Président du Conseil départemental de l'Orne

L'atelier de Mathilde Costeux, au cœur du Haras du Pin, est accessible au public le temps des vacances scolaires. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité