Nouveau protocole sanitaire dans les écoles : le directeur de l’académie de l’Orne sur le terrain

Publié le
Écrit par Maelenn Nicolas
Les élèves cas contact pourront désormais rester en cours jusqu'à l'heure de sortie scolaire.
Les élèves cas contact pourront désormais rester en cours jusqu'à l'heure de sortie scolaire. © LIONEL LE SAUX / MAXPPP

Pour la troisième fois en une semaine, le protocole sanitaire dans les écoles a changé. L’occasion pour Jean-Luc Legrand, directeur de l’académie de l’Orne de faire une visite dans une école de Hauterive pour soutenir les personnels et de vérifier la bonne application des nouvelles mesures.

Invité au journal de 20 h de France 2 hier soir, Jean Castex a annoncé 3 nouvelles mesures à appliquer dans les écoles dont l’objectif est de simplifier le protocole et d’éviter la fermeture des classes, a ajouté le Premier Ministre.

  • Les parents ne sont plus contraints de récupérer leur enfant immédiatement s’il est cas contact

Désormais les parents seront libres d’aller chercher leur enfant en fin de journée s’il s’avère que celui-ci est cas contact.

  • Plus besoin de tests PCR

A la rentrée scolaire, les enfants cas contact devaient se faire tester 3 fois : à J+0 un test PCR ou antigénique à réaliser en pharmacie, puis deux auto-tests à J+2 et J+4. Avec ces nouvelles mesures, si un enfant est cas contact, l’école délivrera une attestation permettant l’accès à 3 autotests gratuits en pharmacie. Jean Castex a précisé que 11 millions d’auto-tests allaient être livrés dans les pharmacies cette semaine.

  • Une seule attestation exigée

Après chaque auto-test à J+2 et J+4, un parent devait remplir deux attestations sur l’honneur prouvant que l’auto-test a été effectué et que celui-ci est négatif. Désormais, seulement une attestation est demandée pour justifier des 3 auto-tests.

Une visite pour soutenir les personnels d’écoles

Ce mardi après-midi, le directeur de l’académie de l’Orne a rendu visite à l’école Les Trois Rives à Hauterive, dont l’objectif est de montrer son soutien au personnel.

"Nous essayons d’assouplir au maximum, faire en sorte d’être réactif en comprenant ce que ressentent les parents et ce que vivent les personnels des établissements."

Jean-Luc Legrand, directeur de l’académie de l’Orne

La période est complexe pour les parents. A peine un protocole est appliqué, qu’un autre est mis en place.

"On ne sait plus où on en est. On ne sait plus ce qu'on doit faire pas faire, c'est un peu compliqué."

Parent d’élève

Mais aussi pour le personnel des écoles, en continuelle adaptation.

"Ça génère beaucoup de stress et d’inquiétude il faut rassurer les parents mais quand soi-même on n’est pas vraiment rassuré c’est loin d’être évident mais bon on fait ce qu’on peut."

Martine Morel, directrice de l'école Les Trois Rives

Malgré ces nouvelles mesures, l'appel à la grève des professeurs d’écoles est maintenue ce jeudi.  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.