Record de chaleur et sécheresse : les moissons ont commencé avec 10 jours d'avance

Une météo chaude et sèche en Normandie et les moissons prennent de l'avance. Dans l'Orne, les moissonneuses-batteuses ont repris du service, pour commencer la moisson de l'orge, avec 10 jours d'avance. La qualité semble au rendez-vous.

Record de chaleur, pluviométrie en baisse, dans l'Orne, la moisson de l'orge vient de débuter avec 10 jours d'avance. C'est le cas, du côté de Courgeoût, où Samuel Legendre travaille déjà avec sa moissonneuse-batteuse. 

Cette année, la qualité semble au rendez-vous. "Les graines se sont bien remplies, grâce à la précocité de l'orge, qui a permis de passer la sécheresse du mois de mai. Par contre, on est moins optimiste pour le blé cette année. On a manqué d'eau pendant 3 semaines et ça pourrait affecter le rendementconstate Samuel Legendre. 

S'adapter à la météo 

Sur ces 300 hectares de cultures, Samuel Legendre fait pousser de l'orge, du blé, du colza et du maïs. Une céréale très utilisée dans l'alimentation animale, qui a beaucoup souffert de la dernière sécheresse estivale. Dans l'avenir, l'arrosage pourrait être de plus en plus fréquent en Normandie. 

Le métier d'agriculteur, c'est de s'adapter à son terroir et sa météo.

Samuel Legendre

Agriculteur

durée de la vidéo : 00h01mn27s
Record de chaleur, pluviométrie en baisse, dans l'Orne, la moisson de l'Orge vient de débuter avec 10 jours d'avance. ©Francetélévisions

Le mois de juin en Normandie a été orageux. Les pluies ont été salvatrices, mais elles ne suffiront pas. Les agriculteurs ont les yeux tournés vers le ciel. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité