• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Un cœur Moulinex : Argentan renoue avec son histoire industrielle au théâtre

La pièce "Un cœur Moulinex" de Simon Grangeat a été jouée ce mardi soir au Quai des Arts à Argentan.
La pièce "Un cœur Moulinex" de Simon Grangeat a été jouée ce mardi soir au Quai des Arts à Argentan.

Du presse-purée aux financiers, la pièce "Un coeur Moulinex" retrace les 70 ans d'histoire du fleuron de l'électroménager français. Elle était présentée ce mardi 15 janvier à Argentan, une ville où l'entreprise a fermé son usine en 1997.

Par CM

C'est en quelque sorte un retour aux sources qui s'est joue ce mardi soir sur la scène du Quai des arts à Argentan. Si la pièce "Un coeur Moulinex" a été saluée dans la capitale, c'est en Normandie qu'est née cette aventure théâtrale, sur les terres mêmes de l'ancien fleuron de l'électroménager français. En 2011, dix ans après la mort de l'entreprise, l'auteur Simon Grangeat est à Alençon pour travailler avec des élèves du conservatoire et les archives municipales.

"Quand j'ai découvert l'histoire de Moulinex, je me suis rendu compte qu'avec Moulinex on pouvait raconter beaucoup plus que Moulinex. Ce qui est arrivé à Moulinex c'est un cas d'école pour me permettre de raconter l'histoire de l'industrie au XXe siècle en France et puis l'histoire de la désindustrialisation en France. (...) A chaque endroit où on joue (ou lit) la pièce, il y a quelqu'un dans la salle qui me dit: ça me rappelle telle usine, c'est exacetment ce qui s'est passé dans tel endroit. C'est exemplaire."

Mais pour certains des 600 spectateurs réunis ce mardi soir à Argentan, le destin de Moulinex est bien plus qu'un exemple. Sur la scène du quai des Arts, c'est une page de leur propre histoire qu'ont interprété les comédiens de la troupe Aberration Mentalis. "C'était une entreprise qui avait un coeur, Mantelet (ndlr: Jean Mantelet, le fondateur de Moulinex) avait un coeur d'or, il nous a sauvées", raconte Nicole Paire, une ancienne salariée de Moulinex. Car si la marque se vantait dans ses publicités de "libérer la femme", elle en a également fait travailler un très grand nombre dans ses usines. 
 

Des sourires et des larmes

Mais dans les années 90, la success story laisse place à la tragédie. Son fondateur s'éteint en 1991 et avec lui un certain état d'esprit. "Quand les financiers sont arrivés, on savait que c'était fini pour nous. Dés le début (...) tout le monde s'en est pris plein les poches et nous, on a payé tout ça", regrette amèrement Michelle Gillot. A Argentan, l'histoire Moulinex s'est achevée en 1997.

Quatre ans plus tard, c'est l'acte de décès de l'entreprise qui sera définitivement signé. "C'est l'histoire d'un gâchis industriel mais derrière c'est le gâchis de toutes les vies qui ont été massacrée par une histoire qui s'est terminée un peu n'importe comment", explique Simon Grangeat, "Après, ce que j'espère, c'est que ça nous permette de comprendre qui se passe et du coup de ne pas contenter de pleurer mais d'agir aussi, de penser et d'agir."
 
Un coeur Moulinex: Argentan renoue avec son histoire industrielle au théâtre
Reportage de Rémi Mauger et Nicolas Corbard
Intervenants:
- Nicole Paire
- Simon Grangeat, auteur
- Michelle Gillot

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Des manifestantes au Havre

Les + Lus

Les + Partagés