Chasse : un rabatteur tué lors d'une battue aux sangliers dans l'Orne

Un nouvel accident vient endeuiller la communauté des chasseurs de l'Orne. Dimanche 4 février 2024, un rabatteur est mort lors d'une battue aux sangliers, à Verrières, dans le Perche. Une enquête est ouverte.

Un nouveau mort lors d'une partie de chasse dans l'Orne. Un peu plus d'un mois après le décès d'un homme de 44 ans à Ferrières-la-Verrerie, une nouvelle victime est à recenser.

Selon Le Perche, il s'agit d'un homme de 42 ans, qui occupait la fonction de rabatteur lors d'une battue aux sangliers, à Verrières, petite commune du Perche. 

Une enquête ouverte

Le drame s'est produit en milieu d'après-midi, au hameau de La Fourneillerie. Toujours selon nos confrères, le quadragénaire aurait été touché au niveau du ventre, avant de succomber à ses blessures. 

Une enquête a été ouverte par le parquet d'Alençon, elle est menée par la brigade de recherche de Mortagne-au-Perche. S'agit-il d'un accident de chasse, d'une balle perdue, ou bien d'un acte délibéré ? Les gendarmes devront lever des zones d'ombre concernant le tir : était-il justifié, dans le bon angle, à la bonne distance de sécurité ?

Pour tenter d'obtenir certaines réponses, l'auteur du tir mortel a été placé en garde à vue. Déjà sur place dimanche, les techniciens en identification criminelle sont à nouveau sur les lieux du décès ce lundi, pour poursuivre l'enquête. Quant à l'autopsie de la victime, elle est prévue dans les prochains jours. 

"Il y a forcément une faute quelque part"

À la Fédération des chasseurs de l'Orne, c'est la désolation après ce nouveau drame, le second en un mois et demi. 

On n'a pas eu d'accident de chasse pendant dix ans, et il en arrive deux en un mois et demi, c'est terrible !

Christophe de Balorre, président de la Fédération départementale des chasseurs de l'Orne

Pour celui qui est aussi président du Conseil départemental, "il y a forcément une faute quelque part. Ce n'est pas normal qu'un chasseur décède, alors deux...

Comme fin décembre, il tient à rappeler aux chasseurs "toutes les règles de prudence indispensables dans une chasse moderne et respectueuse", notamment vis-à-vis des angles de tir et des distances.