Un jeune homme de 17 ans a perdu la vie, dimanche 24 septembre 2023, lors d'une partie de chasse, près de Bolbec en Seine-Maritime.

Un jeune homme de 17 ans est décédé, après avoir reçu un coup de fusil dans la tête, dimanche 24 septembre 2023, alors qu'il s'exerçait au tir aux pigeons, lors d'une partie de chasse dans la commune des Trois-Pierres, près de Bolbec, dans le hameau de La Mare au Leu.

La thèse accidentelle privilégiée

Une information de nos confrères du Courrier Cauchois, confirmée à France 3 Normandie par le procureur de la République du Havre, Bruno Dieudonné.

La thèse accidentelle est privilégiée par les enquêteurs. L'enquête s'est enrichie par une autopsie réalisée lundi.

Bruno Dieudonné

Procureur de la République du Havre

"La position de sécurité du fusil n'était pas activée"

Deux jeunes hommes de 17 ans étaient en bordure de champ. Selon les premiers éléments de l'enquête de gendarmerie, l'un d'eux était assis sur une chaise en plastique et tenait le fusil en position verticale entre ses jambes. "La position de sécurité du fusil n'était pas activée, indique le procureur. Et à moment donné, un geste malencontreux a dû avoir lieu."

Un coup de fusil a donc été tiré et l'adolescent l'a reçu en pleine tête. Il s'agirait d'un accident où il est le seul impliqué.

"Des adultes étaient dans le champ juste à côté, l'autre jeune homme est allé vite les prévenir", indique le procureur. Mais malheureusement, le jeune chasseur est décédé. L'enquête est toujours en cours pour déterminer les circonstances exactes de ce drame.

Dans la région, les récents accidents locaux sont dans tous les esprits. Un septuagénaire a été blessé au bras par un tir sur le seuil de sa porte à Montreuil-l'Argillé dans l'Eure le 21 janvier 2023. Une semaine plus tard, c'est une automobiliste à Quevillon (Seine-Maritime) qui a failli recevoir la balle d'un chasseur après qu'elle a explosé la vitre de sa voiture.

"Les accidents de chasse ont diminué"

José Doméné-Guérin, président de la Fédération de chasse de Seine-Maritime, a réagi à l'accident près de Bolbec en adressant toutes ses condoléances à la famille. Il rappelle que, selon la dernière étude de l'Office français de la biodiversité (OFB), les accidents de chasse ont diminué de 80 % en 20 ans. "Mais c'est toujours un de trop", souffle-t-il.

Le président précise que l'on peut délivrer des permis de chasse dès l'âge de 16 ans. "Pour avoir un permis de chasse, il y a une formation théorique et pratique. La pratique est vraiment axée 100 % sur la sécurité. Nous sommes très très contraints dans la pratique, c'est vraiment très sécurisé. Je ne sais pas dans ce cas précis si tout était dans le cadre. L'enquête le dira", conclut-il.