Feu vert de l'État pour un nouveau parc éolien dans l'Orne

La préfecture de l'Orne a annoncé ce lundi 15 avril avoir donné son aval à la société Enertrag pour l'implantation et l'exploitation du parc éolien d'Occagnes. Trois mâts de 165 mètres se dresseront prochainement dans la campagne argentanaise, déjà bien pourvu en éoliennes.

Une nouvelle implantation d'éoliennes dans le pays d'Argentan. Après le parc des Ballandeaux (5 éoliennes en 2017), celui des Vents de Rânes (11 éoliennes en 2018) et celui des Monts (4 éoliennes en 2023), un quatrième projet de production d'énergie par le vent devrait voir le jour prochainement dans le secteur.

Couvrir les besoins électriques de près de 10 000 habitants

L'État a en tout cas donné son accord à l'entreprise allemande Enertrag pour ériger trois éoliennes sur la commune nouvelle d'Occagnes. Les mâts de 165 mètres de haut seront implantés de part et d’autre de l'autoroute A88, dans la continuité du parc des Monts, de Moulins-sur-Orne.

La puissance de ce nouveau parc, baptisé "des 4 chemins" sera de 10,8 MW. Sa production brute annuelle est estimée à 25,43 Gwh, soit l'équivalent de l'approvisionnement annuel en électricité de 9 463 habitants.

Le cap de la trentaine pour l'Orne

Ce nouveau parc qui devrait voir le jour d'ici à un an et demi portera à 30 le total d'éoliennes implantées dans l'Orne, qui demeure le département normand où l'énergie renouvelable est la moins développée. À titre de comparaison, la Seine-Maritime compte déjà 214 mâts en activité, sur terre et en mer. Suivent le Calvados (78), la Manche (66) et l'Eure (48).

La Normandie est encore bien loin d'être la région la plus dotée de l'Hexagone. Avec 1863 éoliennes en service, les Hauts-de-France trustent la tête du classement devant le Grand Est (1846) et l'Occitanie (872). Notre région arrive donc loin derrière, en 9e position.