Tourouvre (61) : le chantier "de la route solaire" entre dans sa phase finale

Dans l'Orne, une route produira bientôt de l'électricité. Le prototype d'un kilomètre munis de capteurs solaires entre dans sa phase finale de conception. 

L'un des panneaux solaires installés sur la route solaire à Tourouvre (24 octobre 2016)
L'un des panneaux solaires installés sur la route solaire à Tourouvre (24 octobre 2016) © Charly Triballeau / AFP
C'est une expérimentation très attendue qui pourrait s'appliquer aux routes du futur. 

A Tourouvre, dans l'Orne, le chantier dit "de la route solaire", sur la départementale 5, entre dans sa phase finale de conception

Il s'agit d'un prototype d'un kilomètre de route munis de 2880 capteurs solaires insérés dans le revêtement.
durée de la vidéo: 01 min 53
Le point sur l'avancement de la route solaire ©France 3 Normandie

De l'électricité pour 5.000 habitants

Cet équipement inédit pourrait suffire à alimenter une ville de 5.000 habitants. Il sera même capable de fournir un service anti-verglas.

Cette nouvelle façon de produire de l'électricité avait suscité l'intérêt de beaucoup, jusqu'à la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Ségolène Royal, qui était venue inaugurer le chantier le 24 octobre dernier (lire, ci-dessous).

Le coût de ce premier kilomètre est évalué à 5 millions d'euros. Le prochain challenge sera donc de faire tomber les coûts de production et de ne pas être plus cher, à l'investissement, qu'un traditionnel champ d'énergie solaire.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
énergies renouvelables environnement énergie société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter