Le Paradis selon Orelsan dans un clip féérique

© Orelsan - Paradis
© Orelsan - Paradis

Le rappeur caennais vient de mettre ligne une nouvelle déclaration d'amour au graphisme très soigné. Orelsan l'a lui-même réalisée avec la complicité d'un auteur de manga japonais. Attention, le clip contient des papillons, des étoiles et des dauphins.

Par Pierre-Marie Puaud

Pour ceux qui en auraient douté, Orelsan est plutôt du genre fleur bleue. "Mais qu'est-ce que j'irais faire au paradis quand tu t'endors près de moi ?" chante-t-il dans une ode à la vie de couple, un rap romantique.

Le clip qui illustre ce titre s'ouvre par une scène de cinéma. Un couple, un soir, au lit. Sous la couette, la comédienne Golshifteh Farahni se tourne vers Orelsan : "Je te regarde dormir. Et ça me fait comme un sentiment d'abandon". Le sommeil, cruel, sépare les amoureux ? Orelsan suggère donc : "Je te regarde t'endormir et toi tu pars dans un monde merveilleux. Moi je prends le nuage d'après". La réalité est parfois autre. Mais on a le droit de rêver.

Huit mois de travail pour un résultat visuellement époustouflant


Paradis est un véritable court-métrage d'animation. Le film a été écrit par Keiichi Koike, un auteur de manga qu'Orelsan "kiffe à mort". Le Ceannais qui réalise le clip s'est aussi entouré d'artistes comme Quentin Deronzier. L'animation a été confiée à Passion Paris et à Gwen Germain,"un animateur de ouf""C'est un clip que j'ai préparé depuis huit mois, a confié Orelsan sur l'antenne de Tendance Ouest. C'est un voyage au pays des rêves. Il y a plein de trucs cool dans ce clip." À la fin, Orelsan échange même un baiser avec la comédienne, comme au cinéma. 

 

Orelsan sera en concert au zénith de Rouen le 16 octobre et au zénith de Caen le 22 noivembre.

toute l'actu musique

Tambours des dockers du Havre le 9 cotobre 2018

Les + Lus

Les + Partagés