• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Les Pays-Bas, une des équipes favorites de la Coupe du Monde. Focus avant le match face à la Nouvelle-Zélande au Havre

Les néerlandaises découvrent le stade Océane au Havre / © France 3 Baie de Seine
Les néerlandaises découvrent le stade Océane au Havre / © France 3 Baie de Seine

Championnes d'Europe en 2017, les Néerlandaises font partie des favorites de la Coupe du monde qui vient de débuter en France. Elles jouent demain, 11 juin, leur premier match face à la Nouvelle-Zélande au Havre. Médias et supporters du pays attendent beaucoup de cette compétition.

 

Par Danilo Commodi

Les « Oranje » sont championnes d’Europe en titre. Elles ont gagné l’Euro 2017 à domicile. Leur premier titre après des années passées dans le ventre mou du football européen. Depuis, une ferveur est née autour de la sélection et les espoirs sont grands pour cette Coupe du Monde qui se joue en France. Demain, près de 3000 supporters sont attendus au stade Océane. Avant le match, ils défileront dans les rues du Havre, comme ils le font traditionnellement avant chaque match.
Durant la conférence de presse d'avant match, la sélectionneuse Sarina Wiegman et la capitaine Sari Van Veenendaal se sont montrées prudentes, mais ambitieuses pour la compétition. Elles disent repartir de zéro, comme si elles n'étaient pas championnes d'Europe.
Conférence de presse des Pays-Bas au Havre / © France 3 Baie de Seine
Conférence de presse des Pays-Bas au Havre / © France 3 Baie de Seine

Les Pays-Bas ont dans leurs rangs deux redoutables buteuses : Vivianne Miedema (58 buts en 75 sélections) et Lieke Martens (42 buts en 103 sélections). La première joue à Arsenal et vient de remporter le titre de championne d'Angleterre. La seconde joue au FC Barcelone, et a été élue meilleure joueuse de l'Euro 2017.
Haute de ses 1m80, la gardienne et capitaine est également un atout pour les "Orange". Elle aussi joue à Arsenal.
La gardienne néerlandaise Sari Van Veenendaal en reconnaissance devant les buts du Stade Océane / © France 3 Baie de Seine
La gardienne néerlandaise Sari Van Veenendaal en reconnaissance devant les buts du Stade Océane / © France 3 Baie de Seine

Avant leur premier match, les néerlandaises séjournent au Havre. Elles s’entrainent au stade Ladoumègue dans le quartier de Caucriauville. Les journalistes sont nombreux et ne peuvent assister qu'au premier quart d'heure de l'entrainement.
Les journalistes néerlandais à l'entrainement des "Oranje" / © France 3 Baie de Seine
Les journalistes néerlandais à l'entrainement des "Oranje" / © France 3 Baie de Seine
Les supporters, eux, n'ont pas accès au stade d'entrainement. Alors ils tentent d’apercevoir leurs joueuses par-delà les grillages. Car comme chez les hommes, les équipes nationales sont très encadrées, voire claquemurées. Chacun de leurs mouvements est réglé au cordeau. 
Les supporters néerlandais regardent leurs joueuses à travers le grillage / © France 3 Baie de Seine
Les supporters néerlandais regardent leurs joueuses à travers le grillage / © France 3 Baie de Seine

Coup d'envoi de ce Nouvelle-Zélande-Pays-Bas le 11 juin à 15h au Stade Océane du Havre.
Les deux autres équipes du groupe E sont le Cameroun et le Canada

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les secrets de " l'homme à la figue" de Simon Vouet

Les + Lus