Auberge de jeunesse, boulangerie : la Ville de Dieppe vend dix biens immobiliers pour 1,678 million d'euros

© Capture d'écran
© Capture d'écran

La mairie de Dieppe a décidé de se séparer d'une partie de son patrimoine immobilier inutilisé. Elle vend notamment une auberge de jeunesse, une boulangerie et divers terrains.

Par Marianne Skorpis

1,678 million d’euros. C’est ce que pourrait rapporter la vente de dix biens immobiliers à la Ville de Dieppe (Seine-Maritime). Un terrain de plus de 1 000 m² avenue Gambetta, une ancienne auberge de jeunesse à Janval, une boulangerie place Arpajou : la mairie s’est décidée à se séparer d’une partie du patrimoine privé communal.

Ce type de bien peut sortir du domaine public lorsqu’il « n'est plus affecté à un service public ou à l'usage direct du public », selon le code général de la propriété des personnes publiques. C’est le cas de l’immeuble de l’école Langevin, qui abritait des logements de fonction. L’entretien de ce patrimoine coûte cher à la Ville, qui « n’a pas vocation à être bailleur », explique son premier adjoint Nicolas Langlois interrogé par nos confrères des Informations dieppoises.

La liste des biens est en ligne sur le site de la Ville de Dieppe. Chacun d’entre eux dispose d’une fiche détaillant sa valeur minimale de vente, déterminée par le Domaine, un service de la direction générale des collectivités locales. Les acheteurs potentiels peuvent enchérir sur la base de ce prix minimum.

Le reportage de Béatrice Rabelle et Stéphane L'Hôte (prise de son : Bruno Delande, montage : Pierre Léonard), avec l'interview de :
  • Patricia Ridel, adjointe chargée des travaux à la mairie de Dieppe
Dieppe vend son patrimoine


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus