Le spationaute normand Thomas Pesquet a touché terre

A l'heure dite, 16h10, la capsule s'est posée dans le désert du Kazakhstan avec Thomas Pesquet et son coéquipier russe.  Le dieppois a pu parler à ses proches et au président Macron


Un peu pâle, mais la voix claire, Thomas Pesquet a retrouvé la terre. La lumière du soir est belle dans les steppes du Kazakhstan.

L'astronaute subit un premier examen médical sur place dans une tente. Il va prendre l'hélicoptère puis l'avion pour Cologne en Allemagne.


Reportage : stéphane Gérain, montage Geoffrey Ledoyen

A la mairie de Dieppe, le public est venu partager ce moment. Thomas Pesquet, c'est l'enfant du pays.  Des écoliers, un ancien professeur de mathématiques de l'astronautes étaient là.

Reportage de Judikaëlle Rousseau et Grégory Archiapati



Le président Emmanuel Macron, 39 ans,  a deux mois d'écart avec le spationaute. Les deux hommes ont pu dialoguer. "Beaucoup de choses se sont passées ici vous savez", lui a dit le président de la République