Des tests de forage pour le parc éolien du Tréport

Des tests de forage sont réalisés sur terre mais le chantier du parc éolien sera bien en mer. / © Grégory Archiapati
Des tests de forage sont réalisés sur terre mais le chantier du parc éolien sera bien en mer. / © Grégory Archiapati

Le projet de parc éolien au large de Dieppe avance petit à petit. Depuis quelques semaines des tests avec les pieux, qui seront implantés en mer, sont réalisés sur terre, à Sauchay (Seine-Maritime). 

Par Ludivine Aurelle

Le projet du parc éolien de Dieppe (Seine-Maritime) verra le jour en mer. Mais avant le début du chantier, des tests de forage sont effectués... sur terre. C'est une des étapes de la réalisation du chantier. Le point en quelques questions. 

Pourquoi les tests de forage sont faits sur terre ? 


Les tests sont effectués dans un champ de la commune de Sauchay, car la nature de ses sous-sols est la même que celle en mer où sera implanté le parc éolien. Ce premier forage des pieux va permettre de tester leur interaction avec le sol dans la durée. 

Comment mener cette opération avec des pieux de 30 tonnes ? 


C'est une grue de 150 tonnes qui manie les pieux. Ces tubes géants sont enfoncés à l'aide d'un marteau qui pèse 40 tonnes

Quelles sont les prochaines étapes du projet du parc éolien ? 


Il y aura une enquête publique en 2018. Les travaux en mer débuteront en 2019. Quant au parc éolien, il devrait être mis en service en 2021. 

Retrouvez le sujet de Grégory Archiapati et Jérôme Bègue.


Le projet en bref

Le parc éolien verra le jour à 15 km du Tréport. Il sera équipé de 62 éoliennes. Sa production moyenne annuelle estimée devrait correspondre à la consommation à l'année de deux tiers de la population de Seine-Maritime.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

A Evreux un festival du film d'éducation

Près de chez vous

Les + Lus