500 ans du Havre : portrait de Guillaume Le Testu

Pour les 500 ans du Havre, nous vous proposons chaque mois le portrait d'un personnage qui a marqué l'histoire de la ville au fil des siècles. Après François 1er, découvrons la vie de l'explorateur Guillaume Le Testu.

Par Jonathan Pasque

Guillaume Le Testu est né en 1509, avant même la création de la ville du Havre. Il a eu ensuite une vie bien remplie, faite de découvertes, de cartographies, et même de piraterie. Retour sur son histoire...

Portrait de Guillaume Le Testu


Le Havre, sur les bords du bassin du commerce : le quai Guillaume Le Testu. Explorateur. Cette plaque de rue est la seule trace du navigateur dans sa ville.
Ni maison natale, ni pierre tombale, ni même un portrait.
Alors nous avons choisi de lui en tirer un, car sa vie extraordinaire le mérite amplement.

C'est ici, à Vincennes, aux archives de la Défense, qu'il faut chercher la trace laissée par Le Testu, et quelle trace ...

Dans cet Atlas original vieux de 5 siècles, une cinquantaine de cartes du monde entier, peintes et commentées.
Juste après la découverte de l'Amérique, Le Testu embarque vers le Nouveau Monde. C'est l'un des seuls navigateurs français à s'y aventurer. Il sera le premier à cartographier l'Australie, nommé alors Petite et Grande Jave.

Franck Lestringant est professeur à la Sorbonne, expert en Histoire du 16è siécle. Il a reproduit intégralement, et commenté, la Cosmographie Universelle. En décrivant la vie de l'explorateur et même sa double vie.

Son compagnon de piraterie est Francis Drake, le corsaire anglais. Ils font alliance au Panama pour détrousser les conquistadors, qui eux détroussaient les Incas.

Aujourd'hui, Le Testu est quasiment inconnu au Havre. A l'hydro, l'école des futurs officiers de la marine marchande, l'Histoire des grands explorateurs ne figure pas au programme. Mais les élèves restent impréssionnés par ces grands aventuriers.

Ces étudiants se sont confrontés, eux aussi, grâce à des stages, aux territoires inconnus.  Avec la fonte des glaces, les mers proches des pôles ouvrent des nouvelles routes qu'ils sont partis cartographier.

La soif de découverte de Guillaume Le Tetsu est donc toujours bien vivace.

A lire aussi

Sur le même sujet

300 retraités dans les rues du Havre

Les + Lus