Cet article date de plus de 4 ans

Au Havre (Seine-Maritime), les douaniers ont saisi 12.000 paires de lunettes dangereuses

Les douaniers du Havre viennent de saisir un lot de 12 000 paires de lunettes de soleil dangereuses, ne répondant pas aux normes de sécurité. Ces lunettes faisaient partie d’un lot importé de Chine et destiné à être commercialisé en France.
C'est un premier contrôle des agents des douanes qui a éveillé les soupçons. Le rapport de tests fourni par l’importateur ne portait que sur les verres et surtout, il n’avait été établi que sur la base d’un contrôle documentaire et non à la suite d’un contrôle physique des marchandises. Les douaniers ont donc adressé plusieurs échantillons de lunettes au laboratoire commun douanes/DGCCRF de Lyon, spécialisé dans le contrôle des verres de lunettes.

VIDEO France 3 Le Havre-Baie de Seine : les explications  d'Emmanuelle Darcel

Un danger pour les yeux ?

VIDEO : le reportage France 3 Le Havre-Baie de Seine de Félix Bollez et Bruno Belamri (montage : Cécile Garzena)  avec des images de la Douane française et les interviews de 

Les analyses du laboratoire ont révélé, pour certains verres, un réel risque de dangerosité. Les verres présentaient une différence d’opacité d’un peu moins de 20 % entre l’œil droit et l’œil gauche. En outre, ces lunettes ne devaient pas être utilisées pour la conduite automobile, élément qui n’était pas précisé.

En 2016, afin de garantir un haut niveau de sécurité aux consommateurs, notamment durant la saison estivale, les services douaniers français ont contrôlé 111 lots de lunettes de soleil, totalisant 633.000 paires de lunettes sur l’ensemble du territoire national. 32 % étaient non-conformes, représentant plus de 200.000 paires de lunettes. Parmi ces lots non-conformes, 18 se sont révélés dangereux, soit 16 % des lunettes contrôlées (plus de 12.000 paires).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers douanes société baie de seine