• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Bolbec : Raphaël Mallard, résistant et déporté élevé au grade de commandeur de la Légion d'Honneur

Raphaël Mallard, chez lui près de Bolbec / © France 3 Normandie
Raphaël Mallard, chez lui près de Bolbec / © France 3 Normandie

Le 26 juin prochain, Raphaël Mallard recevra cette haute distinction à Bolbec. Il avait 21 ans lorsqu'il a été déporté dans le dernier convoi vers Buchenwald, un mois après le Débarquement

Par Sylvie Callier



Avec calme et précision, Raphaël Mallard décrit la survie des hommes et tous ses camarades qui n'ont jamais retrouvé la Liberté. Il a beaucoup témoigné dans les écoles et écrit un livre : "Avec le dernier convoi pour Buchenwald"

"Dans le dernier convoi pour Buchenwald, qui fut le nôtre, nous étions 11 détenus originaires de l'arrondissement du Havre et des cantons limitrophes, nous étions 11 jeunes pour la plupart, condamnés à souffrir alors que c'est pour obtenir un monde meilleur que nous voulions nous battre.

Et de ces 11 volontaires, je fus le SEUL à revenir. Je fus le SEUL à reprendre le train en direction du Havre. Est-ce possible, est-ce même pens
able ?"

"Les déportés que nous avons été veulent être considérés comme des revenants et non comme des rescapés.
Nous revenons "d'ailleurs", d'un tout autre monde et les revenants ont toujours été des personnes qui font peur, que l'on connait mal, que l'on comprend mal"


Raphaël Mallard a aujourd'hui 93 ans. Il va être élevé au grade de commandeur de la Légion d'Honneur le 26  juin prochain à Saint-Romain-de-Colbosc

Frédéric Nicolas et Marc Moiroud l'ont rencontré en 2015

Témoignage de Raphaël Mallard, résistant et déporté

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Edouard Philippe à Rouen pour lancer "Team France", outil numérique pour aider les entreprises à exporter

Les + Lus