Cet article date de plus de 6 ans

Il y a 10 ans, le paquebot France disait adieu au Havre et à l'Europe

Le lundi 23 mai 2005, la longue silhouette du paquebot Norway, ex-France quittait le port de Bremerhaven en Allemagne. 4 ans après les adieux au Havre, port d'attache du Transatlantique
Un enfant salue le paquebot France au Havre
Un enfant salue le paquebot France au Havre © M. Fedouach/AFP


L'épopée du paquebot France passionna les français et beaucoup peuvent encore fredonner la supplique de la chanson de Michel Sardou et Pierre Delanoë "le France"

"J'étais un bateau gigantesque
J'emportais des milliers d'amants
J'étais la France qu'est-ce qu'il en reste
Un corps mort pour des cormorans
Ne m'appelez plus jamais "France"
La France elle m'a laissé tomber"


L'agonie du France fut longue. L'Orient-Express des mers représentait le chic français et aussi son avancée technologique.  Désarmé par l'Etat en 1975, vendu à un armement norvégien, débaptisé, victime d'une explosion de chaudière avec 4 morts, le paquebot quitta le port allemand de Bremerhaven pour la Malaisie le 23 mai 2005.

En 2008, il fut démantelé et vendu au poids de la ferraille.

Reportage de France 3 Baie de Seine par Emmanuelle Darcel

durée de la vidéo: 01 min 49
DEPART DU PAQUEBOT FRANCE d'Europe en 2005


Le paquebot France, premier voyage vers les Canaries en 1962, sur le site de l'INA
 

voyage paquebot France 1962 Canaries



La chanson "le France " (P. Delanoë, J. Revaux) interprétée par Michel Sardou

chanson "le France" M. Sardou, P. Delanoë

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture baie de seine sorties et loisirs mer