Une moto volée il y a trois ans retrouvée par les policiers du Havre

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

Volée près de Lens,  à Courrières (Pas de Calais) une moto de cross a été vendue à de multiples reprises. Son dernier propriétaire l'utilisait sans plaques ni casque…

Par Richard Plumet

Refus d'obtempérer

C'est le dimanche 20 novembre, lors d'une patrouille en fin d'après-midi dans le quartier de la Mare Rouge (dans la Zone de Sécurité Prioritaire de la ville haute du Havre), qu'un équipage de la BAC (Brigade Anti Criminalité) voit une moto de cross circuler sans plaques d'immatriculation, conduite par un homme qui ne porte pas de casque.

Les policiers décident de procéder à un contrôle, se rapprochent et suivent à distance la moto. Mais le pilote accélère, passe au rouge à plusieurs intersections équipées de feux de signalisation, puis se met à rouler sur la roue arrière.

C'en est trop pour l''équipage de la BAC qui passe à l'action en allumant sirène et gyrophare et font signe au motard de s'arrêter. Ce que ne fait pas le pilote du deux-roues qui s'engage dans plusieurs rues du quartier pour tenter d'échapper aux policiers. Une poursuite qui s'achève dans une impasse.
Le motard stoppe, monte sur le trottoir et, avant de pouvoir repartir, est finalement interpellé. 

La moto est déclarée volée

L'engin de cross est examiné par les policiers qui relèvent les numéros de série. Et le fichier informatisé sort les numéros gagnants : la moto a été déclarée volée il y a 3 ans dans le département du Pas de Calais. Interrogé, le motard (un havrais de 19 ans) reconnait avoir voulu échapper aux policiers (c'est un refus d'obtempérer caractérisé) mais refuse d'être accusé de recel du vol de la moto. Le havrais explique aux policiers qu'il ignorait que la moto était volée. En  montrant des papiers, Il dit l'avoir achetée (en toute bonne foi) 1500 euros à un vendeur.
Pour prouver ses dires, il montre des papiers attestant de la transaction.

Retrouvé et interrogé à son tour, le vendeur raconte, lui aussi, avoir acheté cette moto en toute bonne foi à une troisième personne.  Avant de remonter le fil de ces transactions sur les trois dernières années, les enquêteurs de la Sûreté urbaine du Havre, ont reçu la visite des victimes du vol. Des habitants de Courrières (Pas-de-Calais)  qui ont fait le déplacement au Havre pour récupérer leur moto de cross.

Quant au pilote interpellé par la BAC, il devra répondre de son refus d'obtempérer le 5 mai 2017.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus