Plan de restructuration de Sidel : 190 postes supprimés dans l'usine d'Octeville-sur-Mer (Seine-Maritime)

Les salariés de Sidel en route pour le comité d'entreprise extraordinaire, le 4 septembre 2015. / © Mickaël Goavec
Les salariés de Sidel en route pour le comité d'entreprise extraordinaire, le 4 septembre 2015. / © Mickaël Goavec

La direction de Sidel a confirmé aux salariés de l'usine d'Octeville-sur-Mer, près du Havre (Seine-Maritime) la rumeur qui circulait depuis quelques temps : 190 postes vont être supprimés dans l'usine, dans le cadre d'un plan de restructuration.

Par MS avec AFP

La direction a confirmé la nouvelle aux salariés vendredi 4 septembre 2015 dans l'après-midi. Un plan de restructuration européen de Sidel prévoit la supression de 360 postes, dont 190 dans la principale usine du groupe, à Octeville-sur-Mer, près du Havre (Seine-Maritime). Le chiffre, qui circulait depuis quelques jours, a été officiellement annoncé lors d'un comité d'entreprise extraordinaire. 

"Le groupe peine à vendre ses machines"

Sidel est le un leader mondial des machines fabriquant des bouteilles en plastique pour boissons. L'usine d'Octeville-sur-Mer emploie actuellement 900 salariés. Datant de 1961, Sidel a été séparé en deux unités en 1999, Sidel Blowing et Sidel Services. Le groupe français a intégré en 2003 le géant suédois de l'emballage Tetra Laval, mais la maison mère ne serait pas à l'origine de la restructuration, selon l'AFP. Le groupe compte au total 3 400 salariés avec des sites dans 13 pays. Il a réalisé 1,39 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2014.

Selon le délégué CGT du site d'Octeville "le groupe peine à vendre ses machines". "Tout cela est dû à trop de réorganisations successives", estime Reynald Kubecki, qui souligne que le site havrais reste bénéficiaire (22 millions en 2013, 4,7 millions en 2014).

VIDEO : Regardez le reportage de Mickaël Goavec et Karima Saidi.
4/9/15_Sidel

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus