• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Piaf la Môme, made in Normandie, aurait eu 100 ans ce samedi

Piaf la Môme made in Normandie / © STF / AFP
Piaf la Môme made in Normandie / © STF / AFP

Un père acrobate de Falaise, une enfance dans un lupanar de Bernay, un miracle à Lisieux, des grands-parents tenanciers de bar dans le Vaugueux à Caen, la Môme est normande, un symbole pour une région enfin réunie.

Par France 3 Normandie

L'enfance normande

La famille de son père est originaire du Bessin. Son grand-Père, Victor Alphonse était fasciné par le cirque. Il prend le large. On l'appelait "l'Ecuyer Gassion de Falaise". Il trouve sa femme dans le Nord, ils auront 13 enfants, comme le raconte l'historien caennais Gilles Henry à nos confrère de l'hebdo "Liberté  Bonhomme Libre". Louis, le père d'Edith, l'enfant de la balle le petit d'1 m 54 devient par sa souplesse "l'homme qui marchait la tête à l'envers". 
Dans son enfance Edith Gassion est placé chez ses grands-parents qui après le cirque vivotent en tenant d'abord un café dans le Vaugueux à Caen, au 21 à l'angle des rues Portes au berger et Chanoine Ruel. Plus tard, ils montent un bazar "la grande charbonnerie du Calvados". Maman Titine la grand-mère tenait également un bordel . En 1920, ils déménagent avec la Môme à Bernay. Là, elle grandit entre deux voyages avec son père qui la fait chanter dans les rues.

De l'évocation d'Edith Piaf et de son cours passage à Caen, le maire ne veut pas en entendre parler. Une plaque, pour les 100 ans de la Môme, avait été envisagée sur la façade de l'ancien café des grands-parents par Gilles Déterville,  un élu d'opposition. "Elle avait une connaissance familiale, mais elle est venue ici de manière très ponctuelle. On ne peut pas associer Caen à Edith Piaf, ce serait une ursurpation historique" explique le maire de Caen, Joêl Bruneau.

Edith et Sainte-Thérèse

Edith, c'est l'enfant du miracle. Il eu lieu à Lisieux.  A sept ans, elle est presque aveugle, victime d'une kératite aiguë. Les filles de la maison close de Bernay décident de faire le voyage à Lisieux. Devant la tombe de Sainte Thérèse, elles frottent le front d'Edith avec de la terre. La suite est racontée par le Carmel de Lisieux : "les ""filles de joie"" prièrent des heures, implorant la petite sainte de faire quelque chose pour leur si gentille Edith. Et quatre jours plus tard, Edith avait recouvré la vue." 
Chaque mois de septembre, à  la date anniversaire de la disparition de la Sainte Normande, Piaf viendra à Lisieux incognito prier. A chaque moment clé de sa ville, et avant d'entrer en scène, elle priait la petite Thérèse, en embrassant la croix dorée autour de son cou



Epuisée, Piaf est partie à 47 ans le 10 octobre 1963 près de son jardin à Grasse avec à son cou la croix de la petite Thérèse de Normandie. Ce soir, on regardera encore une fois "La Môme" Cotillard dans sa petite robe noir de piaf sur France 3. Sa dernière chanson, c'était "à quoi ça sert l'amour ?" à rien .. "Sans amour dans la vie, Sans ses joies ses chagrins, On a vécu pour rien"...l'amour.






A lire aussi

Sur le même sujet

Leprévost et Staut/ parcours à Rotterdam le 23/08/2019- Images FEI

Les + Lus