PRIX BAYEUX 2020. "9 jours à Raqqa", documentaire sur la vie d'une maire "qui redonne un visage à l'Humanité" en Syrie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lucas Hobé

Le documentaire "9 jours à Raqqa" de Xavier de Lauzanne, a été diffusé en avant-première lundi 5 octobre au Prix Bayeux 2020. Il retrace la rencontre entre l'écrivaine Marine de Tilly et Leila Mustapha, maire de Raqqa, qui se bat pour reconstruire sa ville, défigurée par le terrorisme.

Raqqa : ancienne capitale de Daesch, dernier bastion terroriste à tomber après l'intervention des Forces démocratiques syriennes et la coalition le 17 octobre 2017, est aujourd'hui sur le chemin de la renaissance grâce au travail de Leila Mustapha. La maire de la ville syrienne se bat pour redorer l'image d'un territoire défiguré par le terrorisme.

Leïla Mustapha est au coeur du documentaire "9 jours à Raqqa", réalisé par Xavier de Lauzanne et diffusé lors de la première soirée du Prix Bayeux 2020.
L'histoire retrace la rencontre en 2019 entre l'écrivaine et grand reporter au Point Marine de Tilly et cette femme kurde et syrienne en Syrie. Durant neuf jours, Marine de Tilly et la caméra de Xavier de Lauzanne ont suivi le quotidien dangereux et très rythmé de Leila Mustapha. 

Raqqa, une ville détruite à 85%

"D'habitude, la plupart des journalistes et des médias ne restent que quelques heures en Syrie par mesures de sécurité. Mais là, nous sommes restés neuf jours. C'est à la fois long ici et très court pour suivre et apprendre à connaître une personne dans son quotidien. Je collais Leïla partout pour voir comment elle travaillait et pour lui parler afin de mieux comprendre la situation" explique l'écrivaine, auteure du livre "La femme, la vie, la liberté", qui dresse le portrait de la maire de Raqqa.


Ce qui a le plus marqué l'écrivaine ? "L'ampleur de la tâche qui attendait Leïla".

Raqqa était détruite à 85% après la libération le 17 octobre 2017. "A ce moment-là, c'était quasiment impossible de faire quoi que ce soit dans la ville pendant un an tellement le terrain était miné. Mais Leïla Mustapha fait tout pour reconstruire Raqqa. Elle travaille toute la journée avec énormément de réunions sur tous les problèmes techniques de reconstruction, puisqu'elle est ingénieure, et aussi sur tous les problèmes humains de reconstruction des âmes" explique Marine de Tilly. 

Une révolution politique est en cours

Marine de Tilly, auteure du livre "La femme, la vie, la liberté"


A travers le documentaire "9 jours à Raqqa" et le livre "La femme, la vie, la liberté", Xavier de Lozanne et Marine de Tilly ont choisi de raconter la Syrie sous un angle humain, en dressant le portrait de "cette femme exceptionnelle" et de ses motivations à agir pour un avenir meilleur.

"Depuis 10 ans, on montrait essentiellement comment Daesch défigurait l'Humanité, souligne Marine de Tilly. Là, dans le livre et le documentaire, on raconte l'histoire des personnes qui veulent lui redonner un visage à Raqqa".
Retournée sur place début 2020 depuis pour revoir Leila Mustapha, l'auteure de "La femme, la vie, la liberté" a déjà remarqué des changements depuis le tournage du documentaire. 
"On voit que la ville reprend des couleurs sous l'impulsion de Leïla et les gens qui l'entourent pour rassembler les hommes et réveiller les femmes qui sortaient des mâchoires du Diable. Une révolution politique est en cours. Ce que Leïla et ses camarades kurdes, arabes, chrétiens sont en train de faire c'est vraiment une sorte de claque émancipatrice au visage du Moyen-Orient". 
Sélectionné lors du Festival de Cannes 2020, le documentaire "9 jours à Raqqa" sortira le 20 janvier 2021