Rouen : nouvelle grève des transports en commun dès lundi 18 avril

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marc Moiroud-Musillo

Si vous êtes client de la TCAR, avant de partir en week-end, notez bien cette information. Dès lundi, un préavis de grève court pour 55 minutes par jour, jusqu'au 4 mai. 

C'est le second préavis de grève déposé par le syndicat CGT des Transports en commun de l’agglomération rouennaise (TCAR, groupe Transdev) en quelques semaines.

Comme sur la période du 14 au 31 mars dernier, le syndicat reprend le modèle de la grève de 55 minutes chaque jour, alternativement le matin entre 7 heures 30 et 8 heures 25 et l’après-midi entre 16 heures 30 et 17 heures 25 ou 17 heures et 17 heures 55. 

A noter que le 28 avril, la grève porte toute la journée dans le cadre du mouvement interprofessionnel contre la loi El-Khomri.

Les augmentations de salaires à l'origine du mouvement


Ce conflit porte sur l’augmentation salariale proposée par la direction. Cette dernière offre t +1,1% sur l’année alors que la CGT exige +1,3% en avril et 1% supplémentaire en juillet. La rencontre entre les syndicats et la direction du mardi 12 avril, n’a pas réussi à débloquer la situation.

Lors de la précédente quinzaine de grève les arrêts de travail quotidiens avaient été observé par 55 à 65% des conducteurs et 25 à 35% de l’ensemble du personnel.

La métropole déplore ce nouvel avis de grève


Dans un communiqué, la Métropole Rouen Normandie a indiqué jeudi 14 avril, regretter "vivement les conséquences de cette grève perlée pour les usagers".

Elle en a profité pour réaffirmer "son attachement à la qualité du service public des transports en commun ; alors qu’elle agit et investit massivement pour développer les transports en commun, la qualité du service public est une condition nécessaire à ce développement.