4600 abonnés d'Orange privés d'internet et de téléphone dans les boucles de la Seine

La coupure, brutale, a commencé ce lundi matin 4 mai près de Quillebeuf (Eure). Des ouvriers d'un chantier auraient par erreur sectionné une douzaine de fibres optiques qui desservent les réseaux centraux. Des travaux de réparations sont en cours. Près de 5000 abonnés sont concernés. 
© Nicolas Gouhier/Orange

Depuis ce matin 9h30, je suis privé d’internet, de téléphone, et de télévision!  

Ce message de détresse, en plein confinement, est en substance celui de 4600 abonnés normands d'Orange, particuliers et entreprises, qui ont eu la désagréable surprise ce lundi matin (4 mai 2020) de voir leurs lignes totalement coupées. 

9 communes et 4600 abonnés coupés du monde 

Ces lignes sont toutes situées au sud du Marais-Vernier, et concernent 9 communes :
A l'origine de cette grande panne : un incident similaire à celui qui s'est produit du côté de If, dans le Calvados, la semaine dernière, avec un rétablissement du réseau à 21 heures pour 4190 abonnés. 

 
© Orange/Nicolas Gouhier


Mais ce lundi matin, c'est à Saint-Aubin-sur-Quillebeuf que l'incident s'est produit.
 
Un chantier extérieur d'une entreprise de travaux publics a, très tôt, sectionné par erreur avec son tractopelle, une quinzaine de fibres optiques enterrées au même endroit. 
Il s'agit de fibres optiques "générales" qui servent à alimenter les centraux téléphoniques des abonnés.  

Un rétablissement prévu dans la soirée  

Une intervention en urgence a aussitôt été planifiée avec des techniciens venus en renfort d'Evreux, sur place depuis ce midi.

 
© Nicolas Gouhier/Orange


Selon Sandrine Levallois, attachée de presse Orange Normandie, 

Ils sont huit à travailler à la réparation du réseau suite à cet incident. Ils doivent remplacer les fibres optiques endommagées et refaire toutes les soudures des deux côtés.
- Sandrine Levallois, Orange-Normandie


Dans l'après-midi, la direction régionale de l'opérateur se montrait en tous cas optimiste et rassurante :

Si le chantier se déroule sans encombre, le rétablissement des services de télécommunications est envisagé ce soir vers 19h ce soir. 
 

Et de fait, les délais ont été respectés, avec un retour à la normale sur tous les réseaux fixes et internet dès 19 heures, comme prévu. 

Des cellules d'intervention spéciales

Pour parer aussi à d'autres incidents qui pourraient impacter des lieux sensibles,  Orange, l'opérateur historique, a aussi mis en place depuis le 17 mars, en Normandie, une cellule "force d'intervention spéciale".
Elle est composée de volontaires avec 110 techniciens, prêts à intervenir en urgence pour les établissements de santé.

Depuis sa création, le 17 mars, cette cellule spéciale a déjà réalisé 1174 interventions "Covid -A" (sites sensibles) en Normandie.
Un chiffre arrêté ce jeudi 30 avril. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réseaux sociaux société internet économie