Contrôle technique des deux roues : voici le mode d'emploi

Ce samedi, des milliers de motards sont dans les rues en Normandie, comme partout en France, pour dire "Non" au contrôle technique des motos. Le dispositif doit entrer en vigueur ce lundi 15 avril 2024. On vous explique comment ça marche.

À Saint-Lô, Evreux, Alençon ou encore Saint-Etienne-du-Rouvray, les motards sont dans la rue pour montrer leur colère face au contrôle technique des deux roues qui doivent entrer en vigueur à partir de ce lundi 15 avril 2024.

Le contrôle technique sera donc désormais obligatoire pour les deux-roues, trois-roues et quadricycles motorisés pour constater l'état du véhicule. Sa mise en place est cependant échelonnée selon la date de la première immatriculation des véhicules.

Quels véhicules concernés ?

Cette inspection périodique obligatoire concerne les véhicules de catégorie L, donc notamment :

  • les cyclomoteurs
  • les motos 
  • les scooters 
  • les tricycles à moteur
  • les quadricycles légers et lourds

Quand effectuer son contrôle technique ?

La durée de validité de ce contrôle technique est de 3 ans et facturé entre 50 et 100 euros. Il sera mis en place progressivement, selon le calendrier suivant :

  • Pour les véhicules immatriculés avant 2017, le contrôle se fera en 2024.
  • Pour ceux immatriculés en 2017, 2018 ou 2019, le contrôle est à prévoir en 2025,
  • Si votre véhicule a été immatriculé entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2021, son premier contrôle doit être réalisé en 2026.
  • Pour les véhicules immatriculés après le 1er janvier 2022, il faudra effectuer son premier contrôle technique dans les 4 ans et demi à 5 années qui suivent sa mise en circulation.

Où se rendre pour effectuer le contrôle technique ?

Certains centres de contrôle déjà agréés pour l’inspection des véhicules légers ou lourds bénéficient, entre le 15 avril 2024 et le 14 avril 2025, d’une extension de cet agrément leur permettant d’inspecter les véhicules de catégorie L.

Il est donc nécessaire de vous renseigner auprès des centres de contrôle afin de savoir s’ils sont habilités à inspecter votre véhicule.

Comment se déroule le contrôle technique ?

Lors du contrôle technique, le professionnel vérifie notamment :

  • l'état des freins
  • l'absence d’émissions polluantes et sonores excessives
  • l'état des équipements de direction (volant, guidon, colonne)
  • le fonctionnement des feux, dispositifs réfléchissants et équipements électriques
  • l'état des rétroviseurs
  • l'état des essieux, roues, pneus et suspensions

À l’issue du contrôle, le professionnel vous attribuera un résultat favorable ou défavorable en fonction de l'état du véhicule.

Les motards très remontés

La Fédération des motards en colère (FFMC) avait appelé à défiler dans toute la France contre le contrôle technique des deux roues motorisées qui devient obligatoire le 15 avril. Et les concernés sont au rendez-vous en Normandie comme partout ailleurs dans l'hexagone.

"Les gens sont très remontés, assure Jean-Michel Lestrelin, le coordinateur de la Fédération des motards en colère de l'Eure. Personne ne comprend l'utilité de ce contrôle technique. Contrôler les pneus, l'éclairage et les freins, c'est quelque chose qu'on apprend à faire quand on passe le permis."

La FFMC a saisi le Conseil d’État pour faire annuler le décret, en vain. Elle appelle aujourd’hui à boycotter le contrôle technique des motos.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité