Covid-19 : Noël, nouvel an, couvre-feu, cinémas... les mesures annoncées par Jean Castex

Publié le Mis à jour le

A l'approche des fêtes de fin d'année, le Premier ministre Jean Castex a dévoilé, ce jeudi 10 décembre, les nouvelles mesures contre la propagation de la Covid-19. Face à l'inquiétude d'une forte propagation et d'une troisième vague, l'exécutif a dû réviser sa copie.

Les fêtes de fin d'année ne seront pas si festives. Le Premier ministe, Jean Castex, a annoncé, ce jeudi 10 décembre, de nouvelles mesures du déconfinement à l'approche de Noël et de la Saint-Sylvestre.

Le chef du gouvernement a opté pour un maintien des restrictions sanitaires, si ce n'est un durcissement, plutôt qu'un assouplissement comme envisagé il y a deux semaines. Pour cause, la situation sanitaire est moins favorable qu'anticipé. Les chiffres quotidiens culminent depuis une semaine à plus de 10 000 nouveaux cas. Un chiffre bien loin des 5 000 cas quotidiens espérés.

Un couvre-feu avancé et maintenu pour le nouvel an

La principale crainte du gouvernement est que la circulation du virus ne soit pas assez basse au moment critique de Noël et du jour de l'An, faisant courir le risque d'un redémarrage de l'épidémie.

Un couvre-feu de 20 heures à 6 heures sera donc instauré, dès ce mardi 15 décembre. Il doit remplacer l'actuel confinement. La mesure sera maintenue pour le 31 décembre, notamment pour y éviter de rassemblements trop larges.

Pour sortir pendant les heures de couvre-feu, le gouvernement a fait savoir que de nouvelles attestations seront obligatoires.

Cette décision va à l'encontre des premières annonces du gouvernement. Emmanuel Macron avait, dans un premier temps, annoncé un couvre-feu à 21 heures, sauf pour les soirs du 24 et du 31 décembre.

Les déplacements autorisés pour Noël

Le gouvernement a décidé de ne pas s'attaquer à Noël. Les déplacements entre les régions ou les départements sont autorisés à partir du 15 décembre. Toutefois, seule la nuit du 24 au 25 décembre n'est pas concernée par le couvre-feu.

Le Premier ministre a toutefois appelé à "négocier les prochaines semaines avec beaucoup de vigilance" : "Faisons tout ce que nous pouvons pour réduire les risques d'un troisième rebond."

Jean Castex a également rappelé la nécessité de ne pas se rassembler à plus de 6 personnes.

Les cinémas et théâtres fermés

Dans son allocution du 24 novembre, Emmanuel Macron avait envisagé une réouverture des cinémas et des salles de théâtre le 15 décembre. Mais cela était conditionné à une amélioration de la situation sanitaire.

Force est de constater que le bilan actuel ne permet pas une réouverture de ces lieux. Le Premier ministre a annoncé, ce jeudi 10 décembre, que ces infrastructures, comme tous les autres établissements recevant du public, resteront fermées trois semaines de plus. C'est à dire jusqu'au 5 janvier.

Les bars et restaurants resteront fermés dans les prochaines semaines.

Les jauges d'accueil dans les lieux de culte ne seront pas revues à la hausse. Les enceintes sportives, comme les stades de foot, pourraient rouvrir avec un public restreint le 7 janvier.

Les annonces de Jean Castex décryptées par la rédaction de France3 Normandie