Après la polémique, le festival de BD de Dieppe opte pour une affiche bien normande

Pour les 20 ans du rendez-vous littéraire, les organisateurs ont fait appel à Thierry Gioux, auteur de la saga Hauteville House, qui célèbre, elle aussi, son vingtième anniversaire en 2024. Sur l'affiche, l'auteur multiplie les références à Dieppe, sa cité natale.

Au bord de l’eau, une foule d’enfants s’amasse, attirée par des bandes dessinées venues du ciel. Un dirigeable, survolant les falaises de calcaire et un majestueux casino, les a déposées pour eux sur le sable… Pour l’affiche de l’édition 2024 du festival de BD de Dieppe (Seine-Maritime), les organisateurs ont fait appel à Thierry Gioux. Connu pour sa série Hauteville House, une épopée mêlant histoire et fiction, le dessinateur originaire de la ville aux quatre ports s’est inspiré de l’histoire de Dieppe.

“La richesse de son patrimoine, les heures glorieuses de cette cité de corsaires et d'armateurs, qui a aussi été un lieu de villégiature des Anglais et des Parisiens entre les années 1850 et 1930…, relate l’artiste. Dessiner l'affiche du festival était aussi l'occasion de rendre hommage à tous les illustrateurs, peintres et auteurs qui ont hanté la ville au XIXe siècle, d'Aubrey Beardsley à Oscar Wilde, en passant par Walter Sickert, Alexandre Dumas et même plus près de nous Emil Cioran…”

20 ans de festival, 20 ans de "Hauteville House"

En 2024, le festival de bande dessinée de Dieppe fêtera ses 20 ans, tout comme la série Hauteville House. “Choisir Thierry Gioux pour réaliser l’affiche de l’édition 2024, c’est un beau clin d’œil à son travail”, sourit Jean-Pierre Surest, président de l’association normande de bande dessinée (ANBD), en charge du festival. Et pour boucler la boucle, le dernier tome de la saga normande paraîtra aussi l'année prochaine.

Thierry Gioux n’en est pas à son coup d’essai. Le dessinateur a déjà créé plusieurs affiches pour des festivals et des conventions. Mais celle de Dieppe a une saveur particulière.

“Le casino mauresque, l'époque de la grande vogue des bains de mer, la splendeur de cette architecture malheureusement disparue... Tout cela me rend nostalgique d'une époque que je n'ai pas connue, mais dont je ressens les vibrations chaque fois que je me promène dans ces lieux, explique l’auteur. Mes parents étaient instituteurs sur cette bande de mer, une école face à la mer, au pied du château. Ce sont ces souvenirs auxquels j'ai voulu rendre hommage.”

Un décor bien normand

Un décor bien normand, loin de toute polémique. En 2023, l’affiche du festival avait fait parler d’elle, “dans tous les médias de France et de Navarre”, ironise Jean-Pierre Surest, président de l’ANDB. Réalisée par l’auteur Jim, elle représentait Marie, héroïne de la bande dessinée Une nuit à Romeportant un décolleté.

Jugée sexiste, l’affiche avait été modifiée, avant d’être finalement laissée telle quelle. "Tout le monde n'a pas la même grille de lecture, tout le monde ne sait pas que c'est une héroïne de bande dessinée", justifiait alors Laetitia Legrand, adjointe à la mairie de Dieppe, en charge de la vie associative, des animations et de la lutte contre les discriminations.

Contactée, la mairie n’a pas souhaité réagir à la publication de l’affiche de Thierry Gioux. “Au final, cette affaire nous a fait de la publicité. Cette année, nous avons réfléchi au sein de l’association, avance pour sa part Jean-Pierre Surest. Certaines dessinatrices nous ont dit “c’est vrai qu’on a tendance à mettre plutôt des femmes sur les affiches, c’est un peu ringard”.

“Cette polémique a fait le buzz médiatique, tant mieux pour ceux à qui elle a donné un os à ronger. Pour 2024, nous avions depuis longtemps prévu cette affiche, et son thème centré autour de la série Hauteville House, ajoute Thierry Gioux.

En parallèle du rendez-vous littéraire, une exposition se tiendra à la médiathèque de Dieppe, en juillet, rassemblant des planches originales de la saga. Chaque année, le festival de BD accueille environ 5 000 visiteurs.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité