A Dieppe, un blockhaus de la Seconde guerre mondiale dévoilé au public

Un blockhaus construit par la marine allemande à Dieppe a été dévoilé au public en parallèle des commémorations du 19 août 1942. Visite. 

L'association Archéo Bunker Dieppe a ouvert pour la première fois au public cet ancien blockhaus qui servait à la marine allemande pendant la Seconde guerre mondiale.
L'association Archéo Bunker Dieppe a ouvert pour la première fois au public cet ancien blockhaus qui servait à la marine allemande pendant la Seconde guerre mondiale. © France 3 Normandie
Niché sous une falaise, derrière une impasse, le site est à l'abri des regards. En 1943, les soldats Allemands décident de s'y établir. Ils recherchent un endroit à l'abri pour abriter leurs munitions, après avoir subi des pertes causées par un bombardement anglais sur le front de mer. Les militaires trouvent au fond de cette ruelle des galeries creusées depuis l'entre-deux-guerres. Ils décident de les rallonger et de les bétonner. En tout, ce blockhaus compte 4 galeries sur 2 000m², soit un grand espace de stockage pour entreposer des torpilles.

Le blockhaus fonctionnait selon une organisation très précise. Des wagons venaient récupérer les armes avant de les acheminer jusqu'au port de Dieppe pour les livrer en mer aux officiers de la marine allemande. 

Reportage avec François Pesquet. (Montage : Pierre Léonard)
A Dieppe, un blockhaus de la Seconde guerre mondiale dévoilé au public



"Les Allemands nous ont demandé de partir"

Parmi les curieux venus voir le blockhaus se trouvait Jacques Bénard. C'est notamment grâce à lui que la visite du site est très documentée. Jacques Bénard était adolescent pendant la Seconde guerre mondiale. A l'époque, il habitait avec sa famille dans l'impasse juste à côté. Sa maison a été réquisitionnée par les soldats allemands à leur arrivée. Les Dieppois n'ont pu réinvestir les lieux qu'en août 1944, après le départ des militaires. Le nonagénaire n'a pu découvrir l'intérieur de l'abri militaire qu'aujourd'hui.

Les Allemands ne voulaient pas que l'on approche du blockhaus. Quand ils sont partis, ils nous avaient dit que la falaise allait s'écrouler sur nos maisons. On les croyait quand même parce qu'on les avait vu entreposer les mines magnétiques et les torpilles. 

Jacques Bénard est "content" d'avoir pu visiter ce lieu historique qui a bouleversé sa vie dans les années 1940. Le retraité se réjouit aussi de voir autant de monde s'intéresser à ce blockhaus, pour que la mémoire perdure. Beaucoup de Dieppois ont fait le déplacement.

On ne savait pas qu'il y avait un abri militaire ici !

Cette visite était organisée par l'association Archéo Bunker Dieppe. Ses membres font découvrir au public, gratuitement, des sites de la région qui datent de la guerre de 1939-1945. Prochain rendez-vous, le 16 septembre, lors des journées du patrimoine à Château-Blanc. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire sorties et loisirs seconde guerre mondiale