Dieppe : important dispositif de secours pour retrouver un adolescent en difficulté près de la jetée

Deux jeunes garçons à l'eau à l'extrémité Est de la plage de Dieppe ont été emportés par les vagues et le courant. Un des deux ados est porté disparu.

La plage de Dieppe côté Est avec, à droite, la jetée du port
La plage de Dieppe côté Est avec, à droite, la jetée du port © Google Street View
Les pompiers de Seine-Maritime ont été alertés hier soir (jeudi 2 juillet 2020) un peu après 18h15 pour deux jeunes tombés de la digue d'entrée du port de Dieppe et en péril dans l'eau.

Le CROSS Gris-Nez (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) a ensuite pris la coordination de l'opération de secours et a engagé immédiatement le canot tout-temps Notre Dame de bon secours de la station de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Dieppe.

Un sauveteur hospitalisé

Deux plongeurs pompiers qui se sont mis à l'eau pour intervenir ont été mis en difficulté du fait du mauvais état de la mer : un parvient à regagner le rivage blessé, tandis que l'autre est récupéré par le canot SNSM. Après plus ample information, il apparaît, dans un premier temps, qu'il s'agit de deux adolescents qui se sont baignés sur la plage de Dieppe et ont été immédiatement happés par les vagues et un fort courant.  
2 juillet 2020-  Opération de secours le long de la digue du port de Dieppe avec le canot de sauvetage (à gauche) et l'hélicoptère de la Marine Nationale (à droite)
2 juillet 2020- Opération de secours le long de la digue du port de Dieppe avec le canot de sauvetage (à gauche) et l'hélicoptère de la Marine Nationale (à droite) © PRÉFECTURE MARITIME de la Manche et de la mer du Nord

Un ado blessé

L’un des deux jeunes a réussi à regagner la plage par ses propres moyens. Blessé, il a été pris en charge par les pompiers pour être transporté vers l’hôpital de Dieppe.

Le deuxième adolescent est porté disparu. Le CROSS  a engagé dans la soirée l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale stationné au Touquet et a redéployé l'équipe de pompiers présente sur zone pour inspection de la digue.

Une caméra thermique a été mise en œuvre pour tenter de retrouver le disparu dans les infrastructures de la jetée.

L'hélicoptère a investigué la zone de recherche jusqu'à la fin de son potentiel et la SNSM jusqu'à la tombée de la nuit. Les investigations de la digue n'ont rien donné. Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord a décidé de la suspension des recherches pour la nuit. 

Une enquête est ouverte et a été confiée au commissariat de police de Dieppe.

Appel à la vigilance

Ce matin, les sapeurs-pompiers de Seine-Maritime rapelle que la mer est dangereuse et qu'il ne faut pas se baigner près des ouvrages tels que des ponts ou des jetées. Il faut toujours privilégier les zones de baignades surveillées et se renseigner sur l'état de la mer et des conditions météo. 

Selon nos informations, des jeunes ont l'habitude de plonger du haut de la jetée, ce qui est très dangereux. 
 
durée de la vidéo: 00 min 54
VIDEO- Ado porté disparu à Dieppe : le point à midi avec Grégory Archiapati et Didier Meunier

Fin des recherches ce vendredi matin

Ce vendredi matin (3 juillet 2020) à 10h08, le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord, sur proposition du centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez, a décidé d'arrêter les opérations de recherche entreprises au large de Dieppe pour retrouver le corps d’un jeune disparu en mer après une baignade le jeudi 02 juillet 2020 après-midi à l’entrée du port de Dieppe.
Vendredi 3 juillet 2020 : reprises des recherches devant la plage de Dieppe avec un hélicoptère de la Marine Nationale et un canot de la SNSM
Vendredi 3 juillet 2020 : reprises des recherches devant la plage de Dieppe avec un hélicoptère de la Marine Nationale et un canot de la SNSM © PREMAR- Manche mer du Nord

Les opérations de recherche avaient repris  au lever du jour, tôt ce matin (à 5h30), avec une patrouille terrestre du centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (CODIS 76) pour effectuer une investigation de la digue et du trait de côte. Un peu tard, à 6h30 un bateau de  la station de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Dieppe était sorti pour des recherches en mer.

A 8h05, l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale basé au Touquet, engagé par le CROSS, rejoignait les équipes présentes pour un survol de la zone jusqu’à la fin de son potentiel de vol.

Un peu après 10h, faute d’éléments nouveaux, le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord a donc décidé d'interrompre les recherches.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter