Dieppe : un périmètre de sécurité sur la plage après la découverte d'un obus

Un obus sur la plage de Dieppe / © Pascal Diologent
Un obus sur la plage de Dieppe / © Pascal Diologent

L'engin a été retrouvé par hasard sur le front de mer par des agents d'entretien de la ville. Après la sécurisation des lieux par un périmètre de sécurité, il faut attendre l'intervention des démineurs, prévue pour ce mercredi 12 fevrier. 
 

Par Catherine Lecompte

Il a été découvert sur le front de mer par des agents d'entretien de la ville le mardi 11 février 2020 vers 9h. Un obus de 65 cm de long est apparu sur la plage après le passage des flots déchainés de la tempête Ciara. Il est situé au bout de la plage au niveau de la piscine des bains.

Les démineurs attendus sur place dans les 24 h

Aussitôt prévenue, la police a immédiatement sécurisé les lieux et une équipe de démineurs est attendue pour statuer sur la dangerosité de l’engin. Elle devrait arriver de Caen ou de Cherbourg dans la journée de ce mercredi 12 fevrier 2020. 

D'après la police, cet obus nécessite des précautions parce qu’il est attaché à un flotteur et apparemment en assez bon état. Habituellement, ces objets explosifs remontent à la Seconde Guerre mondiale et sont retrouvés rouillés. 

Mines, bombes, grenades : les consignes à respecter

Au cours des deux derniers conflits mondiaux qui se sont déroulés en France, des milliers de tonnes de bombes, d’obus, de mines, de grenades et d’engins divers ont été utilisés et beaucoup de munitions n’ont pas fonctionné et restent toujours dangereuses.

Depuis sa création en 1945, le service du déminage a ramassé et détruit sur le territoire français plus de 30 millions de munitions. D’autres sont encore cachées.

Les travaux agricoles ou les terrassements, les phénomènes d’érosion du sol ou l’assèchement des rivières mettent à jour des munitions anciennes.
Dissimulées dans des taillis, oubliées dans un grenier ou une cave, à la ville comme à la campagne, partout, elles peuvent réapparaitre soudainement en fonction de mouvements de terrain, au gré de la météo.   

Rouillées, couvertes de terre, elles ont souvent l’air inoffensif. Mais les apparences sont souvent trompeuses et les autorités appellent à la méfiance et à la vigilence. 

Ces munitions ont été fabriquées pour tuer, elles peuvent encore le faire.
 
les démineurs en action / © seine-maritime.gouv
les démineurs en action / © seine-maritime.gouv


Si vous en trouvez en vous promenant, sur une plage ou lors d'un pique-nique, en rangeant la cave ou en bêchant dans le jardin :

- Ne touchez pas l’objet inconnu;
- N’ameutez pas le voisinage pour lui faire admirer votre découverte : quelqu’un pourrait faire courir des risques à tous;
- Marquez l’endroit avec un repère quelconque, recouvrez d’herbe, de terre, de branchages…;
- Prévenez tout de suite les services de la gendarmerie, de la police ou de la mairie. Eux seuls sauront prendre les mesures de sécurité nécessaires pour éviter les accidents, et faire appel aux spécialistes qui élimineront l’engin.

 

 

Sur le même sujet

Les + Lus