Opération sauvegarde du littoral à Quiberville

Comment mieux protéger les communes du littoral et éviter leurs inondations lors des tempêtes ? A Quiberville, un projet unique en France prévoit d'ici 2025 de redonner à la mer des espaces naturels, tout en favorisant l'évacuation des cours d'eau et ainsi réduire les risques submersions. 
 
Quiberville et son littoral
Quiberville et son littoral © France 3 Normandie
Régulièrement, en cas de tempête et de grande marée, le front de mer de Quiberville subit ainsi des submersions marines. Son camping municipal de la plage en est une des principales victimes avec de nombreuses et trop régulières inondations. 

Alors, pour éviter que cela ne se reproduise, un projet territorial qui comporte plusieurs axes va être mis en place avec à la clé des profondes transformations.
 

Le déplacement du camping 


Tout d'abord, le complexe touristique va être entièrement relocalisé sur une parcelle voisine de 5 hectares, située à 700 mètres de son emplacement d'origine. 
 

On a un dénivelé sur ce nouveau terrain très intéressant qui donnera à la fois une belle vue sur la mer et sur la vallée qui à terme va être entièrement revisitée.

Jean-François Bloc, maire de Quiberville



 
Le camping lors des inondations régulières
Le camping lors des inondations régulières © France 3 Normandie

 

Une bio diversité plus riche et plus libre 


Une fois que le camping actuel sera déconstruit, la seconde phase des aménagements pourra débuter. Elle concerne la basse vallée et le fleuve de la Sâane. Le cours d'eau qui se jette dans la mer déborde lui aussi régulièrement créant des inondations sur ces terres, alors un nouvel ouvrage va être construit à la place de la buse actuelle. 
 

"Il va permettre en période de crue d'évacuer plus de flux de la Sâane et donc de diminuer le risque d'inondations. Il y en aura certainement toujours un peu, mais elles devraient être moins conséquentes.
Du coup, l'eau de mer pourra aussi arriver plus librement et la bio diversité pourra alors mieux s'y exprimer avec une plus grande zone humide, plus confortable pour les poissons."  

Régis Leymarie, délégué adjoint du Conservatoire du Littoral Normandie



Ce projet, le premier de ce type en France, est chiffré à près de 12 millions d'euros. Il sera financé par la commune de Quiberville, les collectivités locales et surtout les fonds européens à hauteur de 70%.
Les travaux devraient être achevés en 2025.

 
La sauvegarde du littoral à Quiberville ©France 3 Normandie

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral aménagement du territoire environnement