Vol de Thomas Pesquet : le décollage de la fusée reporté

La NASA annonce que la fusée Falcon 9 ne pourra pas décoller jeudi comme prévu en Floride. L'astronaute dieppois devra patienter avec ses 3 coéquipiers américains et japonais. 

La fusée Falcon 9 avant son arrivée au pas de tir à Cap Canaveral
La fusée Falcon 9 avant son arrivée au pas de tir à Cap Canaveral © Aubrey Gemignani/ MaxPPP

Les conditions météo ne sont pas suffisamment bonnes pour le décollage de la fusée Falcon 9. La NASA a publié un message (avec un smiley malgré tout) ce mercredi à la mi-journée.

Report du lancement par la NASA et SpaceX. Nous visons à présent un décollage vendredi 23 à 5:49 (heure locale, 11H49 heure française) pour la mission de Crew-2 vers la station spatiale internationale. La cause est une météo défavorable sur la trajectoire de la fusée. 

►Suivez en direct le décollage de Thomas Pesquet pour la mission Alpha :

Franceinfo en direct / Player Youtube

La réaction de Thomas Pesquet au report du décollage

Un report de 24 heures, sur une mission de 6 mois, ce n'est pas astronomique. Le spationaute normand a du sang-froid et il se souvient des enseignements de son ainé de la mission Apollo 11. 

Le Dieppois Thomas Pesquet, spationaute de l'agence spatiale européenne, âgé de 43 ans est l'un des 4 membres de cette mission. 

Le vent, première des préoccupations

La NASA  a détaillé ensuite les raisons du report. 

"Les équipes de la mission doivent aussi prendre en compte les conditions météo sur la trajectoire du vol et aussi sur l'aire de récupération dans l'éventualité peu probable d'un sauvetage"

"Pour un lancement reporté vendredi 23 avril, l'escadron de météorologie de l'"US Space force" prévoit 90 % de probabilité d'un temps favorable pour le décollage. Les conditions s'amélioreront tout au long du vol de la fusée et vers l'espace de récupération. La première des considérations pour le lancement c'est le vent"

Une poussée de 800 tonnes exercée sur une fusée de 550 tonnes

La vie des 4 spationautes et celle des "riverains" de la base de lancement sont essentielles. La fusée décolle grâce à une énorme explosion contrôlée. 

Avec un ballon de baudruche, Jamy nous en fait la démonstration.

Vidéo de Jamy-Epicurieux : comment décollera la fusée de Thomas Pesquet

"L'échappement des gaz génère une force dirigée vers le bas et en réaction une force identique est générée vers le haut.  C'est cette force qu'on appelle la poussée qui fait décoller la fusée Falcon 9. Ce dégagement à très haute pression fourni une poussée de près de 800 tonnes qui fait décoller la fusée"

Au cas où...le système d'éjection de la capsule Crew Dragon

Les capteurs de la fusée transmettent les données du lancement au système de secours "abort system" de la capsule où se trouvent les spationautes. Ce système peut être déclenché par l'équipage ou automatiquement.

L'habitacle est équipé de 8 moteurs "super dracos" qui peuvent séparer la capsule du haut de la fusée. Elle sera éjectée, et quatre parachutes prendront le relais pour poser Crew Dragon et ses occupants sur l'Océan Atlantique. La capsule est équipée d'un radeau de survie.

140 militaires de la la base aérienne "Patrick Air Force"en Floride seront en alerte lors du décollage de la fusée Falcon. Deux autres bases américaines, à Charleston en Caroline du sud et à Hawai sont aussi désignées pour aller chercher les astronautes. 

La NASA recense environ 50 points possibles d'amerrissage, des côtes de Floride à l'Irlande. Elle vérifie donc les conditions météo et de navigations de ces différentes zones pour les décollages des fusées. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
thomas pesquet le spationaute normand culture sciences espace