A Fécamp et près du Havre, deux exhibitionnistes arrêtés à proximité de jeunes élèves

Le commissariat de police de Fécamp / © Google Street View – juillet 2016
Le commissariat de police de Fécamp / © Google Street View – juillet 2016

L'un a été interpellé près d'une école maternelle, l'autre devant un arrêt de bus, où stationnait un car scolaire
 

Par Richard Plumet

La première de ces deux affaires d'exhibition qui ont eu lieu la même semaine en Seine-Maritime remonte à vendredi dernier (13 septembre) à Fécamp.

Devant une école maternelle

A 8h30, un équipage de police, en patrouille, passe devant une école maternelle au moment où un homme vient de se masturber et "d'envoyer à distance des bisous à une femme". La victime raconte aux policiers ce qui s'est passé. L'homme est toujours là et il est contrôlé. Mais, très rapidement, il s'énerve.

Hospitalisé en psy

Il est alors interpellé mais il se rebelle et blesse un gardien de la paix. Une fois emmené au commissariat, il s'avère que cet homme, un SDF âgé de 46 ans, est atteint "d'importants troubles psychiques".
Après une expertise médicale, il est préconisé un placement de cette personne en établissement spécialisé.
Ce qui fut fait.
 

Devant les enfants du car scolaire

La deuxième affaire s'est passée tôt hier matin (lundi 16 septembre) sur le territoire de la commune d'Octeville-sur-Mer, près du Havre.

C'est la conductrice d'un car scolaire qui appelle le 17 (le numéro de Police-Secours). Elle explique qu'elle est stationnée à un arrêt de bus, et qu'à l'arrivée des élèves, un homme a baissé son pantalon et s'est masturbé à la vue des enfants.

L'exhibitionniste a pris la fuite avant l'arrivée des policiers.

Mais, munis d'une description, une patrouille effectue des recherches dans le secteur et repère rapidement le suspect. Il s'agit d'un homme de 53 ans qui est interpellé puis placé en garde à vue à l'hôtel de police du Havre, boulevard de Strasbourg.
 
L'Hôtel de police du Havre / © France 3 Normandie
L'Hôtel de police du Havre / © France 3 Normandie

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Festival Ouest Park au Havre

Les + Lus