Une rivière de Seine-Maritime polluée après la fuite d'une cuve de mazout

Les pompiers ont récupéré plusieurs centaines de litres d'hydrocarbures dans l'Epte en amont de Gournay-en-Bray
 

Véhicules tout-terrain des pompiers de Seine-Maritime
Véhicules tout-terrain des pompiers de Seine-Maritime © Richard Plumet / France Télévisions
C'est la présence d'irisation à la surface de la rivière l'Epte dans la traversée de la commune de Gournay-en-Bray, à l'Est de la Seine-Maritime, qui a déclenché l'alerte ce samedi (29 février 2020) un peu après 13h.

Une première équipe de pompiers est partie en reconnaissance et a remonté le cours de la rivière. Une unité spécialisée dans les risques chimiques est à son tour arrivée sur les bords de l'Epte.
L'origine de la pollution a été découverte un peu plus tard dans la commune voisine de La Ferrières-en-Bray, en bordure du Ruisseau d'Auchy (un affluent de l'Epte) : la fuite d'une cuve à fioul d'un habitant.

Selon les premières estimations, entre 200 et 400 litres de mazout se sont déversés dans le cours d'eau.

Un barrage flottant a été mis en place et une procédure spéciale pour absorber et pomper les hydrocarbures, puis de rincer les berges, a permis de stopper la pollution.
L'intervention a nécessité le déploiement de 12 pompiers et 8 engins.


Le Ruisseau d'Auchy :
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers pollution environnement