• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Bolbec : condamnation de l’ancien chef de centre des pompiers

© France 3 Haute-Normandie
© France 3 Haute-Normandie

Le tribunal correctionnel du Havre a rendu son jugement lundi 25 mars 2019 sur l’affaire de harcèlement moral sur trois pompiers volontaires de Bolbec.

Par MHT/MR

L'ancien chef du centre des pompiers de Bolbec a été condamné ce lundi 25 mars 2019 à 6 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel du Havre. Cet homme, aujourd'hui à la retraite, était poursuivi pour harcèlement moral envers trois pompiers. Le tribunal ne reconnaît que 2 pompiers sur 3 victimes d'harcèlement : Renaud Blanc et Stéphane Burel. L'ancien chef de centre doit également verser 10000 euros de dommages et interêts à Stéphane Burel et 7000 euros à Renaud Blanc.

Leur combat durait depuis 13 ans. Trois pompiers volontaires Renaud Blanc, Dominique et Stéphane Burel voulaient que l'on reconnaisse qu'ils ont été victimes de harcèlement de la part de leur ancien chef de centre. Cela se passait à la caserne de Bolbec.

Chaque pompier qui n'était pas dans le rang était touché par le chef de centre qui s'arrangeait pour lui faire vivre l'enfer, Renaud Blanc, ancien pompier volontaire à Bolbec

On se trouve dans des milieux très hierarchisés dans lesquels le devoir d'obéissance et de respect des ordres est extrêmement prégnant, ce qui fait que ce type de comportement est très difficile à faire ressortir. François Bleykasten, avocat des sapeurs-pompiers volontaires de Bolbec

 

Les victimes ont déjà obtenu en 2015 que le tribunal administratif condamne le SDIS 76, le centre de secours départemental de Seine-Maritime à leur verser des indemnités en réparation des préjudices subis. 

Pour le volet pénal, la procédure a connu de multiples rebondissements jusqu'à une décision de la Cour de Cassation qui a abouti au procès qui s'est tenu en janvier 2019.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Nathalie, infirmière à Cherbourg

Les + Lus