Covid-19 : une rentrée hybride à Sciences Po le Havre

Les étudiants de Sciences Po au Havre ont fait leur rentrée le 14 septembre. Certains étudiants étrangers n'ont pas encore pu venir en France..Des cours en ligne sont prévus n'importe où dans le monde. 
Le Havre : l''immeuble de Sciences Po avec à droite: le bateau-phare "Le Havre" - Archives
Le Havre : l''immeuble de Sciences Po avec à droite: le bateau-phare "Le Havre" - Archives © France Télévisions
10h. Premier cours de l'année pour les étudiants de Sciences Po le Havre le 14 septembre. Après six mois à la maison, ils ont enfin pu retrouver l'amphi et leur professeur. François est content de retrouver ses professeurs
 

"C'est quand même plus motivant pour se lever le matin et suivre et apprendre les cours donnés"

François Plotard, étudiant en 1ère année de Sciences Po


Et à plusieurs milliers de kilomètres du Havre.. à Tokyo.Taiga suit le même cours en direct devant son ordinateur.Là-bas, il est 17 heures.. 
 

"D'habtude à la fin de l'été je suis obligé de retrouver un rytme sain, me coucher et me lever tôt et là c'est tout le contraire"

Taiga Yamada, étudiant en 1ère année à Sciences Po

 
durée de la vidéo: 01 min 45
VIDEO - 14 septembre 2020 : rentrée inhabituelle à Sciences-Po Le Havre. Reportage : Bénédicte Drouet et Anne-Laure Meyrignac (montage : Alexis Delahaye)

Des cours en ligne pour les étudiants bloqués à l'étranger

Avec 65% d 'étudiants internationaux, le campus de Sciences Po s'est engagé à assurer une continuité pédagogique.Tous les cours sont donc filmés et accessibles en ligne.
 

"Même ceux qui ne sont pas présents voient leurs collègues en cours qui posent des questions, ça créé une dynamique, ils ont envie de poser des questions sur un tchat ou un forum dédié"

Gretchen Allen-Mestrallet, professeur de droit public et de sciences politiques

 

"Je trouve que c'est une super solution. Avec la caméra, je peux voir les réactions entre la professeur et les élèves et j'ai vraiment l'impression d'être en cours"

Taiga


Comme Taiga, un tiers des étudiants, n'a pas encore pu rejoindre la France. Malgré la crise sanitaire, les élèves venus du monde entier sont de plus en plus nombreux à candidater.
 

"On pouvait s'attendre à ce que cela ait un impact sur les lettres d'inscriptions mais on se rend compte que le programme est toujours aussi attractif et cette année on continue d'avoir de plus en plus de candidats admis à Sciences Po"

Vincent Fertey, directeur du campus Sciences po Le Havre


En cette rentrée, le campus du Havre compte 314 étudiants soit 7% de plus que l'an passé.  
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société rentrée scolaire coronavirus/covid-19 santé