• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Havrais emprisonné en Russie : un an de prison requis à l'encontre de Gurvan Le Gall

Gurvan Le Gall dans le box des accusés au tribunal d'arrondissement de Togliatti (Russie), le 9 août 2019. / © France 3 Normandie
Gurvan Le Gall dans le box des accusés au tribunal d'arrondissement de Togliatti (Russie), le 9 août 2019. / © France 3 Normandie

Le procureur du tribunal de Togliatti (Russie) a requis un an de prison à l'encontre d'un professeur havrais accusé d'avoir tenté de corrompre des policiers parce qu'il ne détenait pas le bon visa. 

Par Marc Moiroud-Musillo

Après les plaidoiries du procureur et de la défense de Gurvan Le Gall ce mercredi matin au tribunal d'arrondissement de Togliatti dans l'est de la Russie, le procureur a requis un an de prison à l'encontre du Normand. Le verdict sera rendu lundi 19 août 2019. 

Gurvan Le Gall est emprisonné depuis le 22 mars 2019. Le 21, il était arrêté dans des circonstances qui restent assez floues. Il détenait un visa d'affaires. Pour la police russe, il aurait dû être en possession d'un visa de travail puisque le Havrais était en déplacement pour monter une école de français dans le pays. 

Il aurait alors tenté de verser un pot de vin de 200 euros pour amadouer les agents. Pour la défense, il s'agît d'une erreur de compréhension. En l'absence de traducteur pendant une partie des interrogatoires, il aurait compris qu'on lui réclamait de payer une amende. Un expert en linguistique devait intervenir lors l'audience du 14 août pour indiquer si le ressortissant français comprenait suffisamment le russe. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Remade en grande difficulté

Les + Lus