Le Havre : 8 personnes déférées suite à la saisie de cocaïne

Les sacs de drogue ont été retrouvés dans deux conteneurs sur le port du Havre. / © Douane France
Les sacs de drogue ont été retrouvés dans deux conteneurs sur le port du Havre. / © Douane France

Parmi les suspects, deux individus ont été condamnés dans une affaire de stupéfiant en 2015. 400 kg de cocaïnes supplémentaires ont été saisis avant l'opération du 30 juillet.

Par Simon Auffret

Le procureur de la République du Havre François Gosselin a tenu une conférence de presse vendredi (04/08/2017) pour revenir sur la saisie de près d'une tonne de drogue le 30 juillet sur le port du Havre.

L'enquête a débuté au mois de mars. La surveillance et le ciblage des équipes de la douane ont permis des premières saisies de 278 kg puis 119 kg au cours du mois de juillet. Le juge d'instruction a autorisé la recherche dans ces conteneurs, conclues par une nouvelle découverte de 461 kg de la même drogue dimanche 31 juillet.

Parallèlement, la police judiciaire de Rouen a elle aussi saisie 459 kg dans un conteneur, le 31 juillet également. Les liens entre les deux saisies n'étant pas été caractérisés à ce niveau de l'enquête, c'est un second dossier d'instruction qui pourrait être ouvert.

Le déploiement de moyen a été important, notamment de la part de la police judiciaire ces dernières semaines. Neuf personnes ont été interpellées depuis la saisie, huit ont été déférées. Le motif d'importation de stupéfiants en bande organisé a été retenu pour certains individus considérés comme "organisateurs" du trafic. La notion de bande organisée fait de cette importation de crime, encourant jusqu'à 30 années de réclusion criminelle.

Le seul docker impliqué dans l'affaire a été mis en examen mais libéré, son rôle étant jugé mineur. Deux autres suspects avaient été condamnés en 2015 pour des faits similaires. Le procureur considère qu'il s'agit d'une récidive - la peine encourue est dans ce cas doublée.

Le bateau transportant la cocaïne serait parti de Santos, au Brésil, avant de faire une escale à Anvers puis au Havre. Le prix de gros de la cocaïne est estimé à 30 000 euros le kilo, soit 35 millions d'euros pour l'ensemble de la saisie.   
© Douane France
© Douane France


Sur le même sujet

Bolbec : mise en examen pour meurtre d'un habitant

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne