Le Havre : le braqueur de 17 ans ne s'attaquait qu'aux commerçantes seules

© France 3
© France 3

Le voleur a été arrêté grâce à l'intervention du client d'une boulangerie  juste après une agression dans le quartier du Perrey

 

Par Richard Plumet

C'est une petite place située le long de la rue Augustin Normand, entre le musée Malraux (le "Muma") et l'église Saint-Joseph.
C'est là, place Beauvallet, que la boulangerie Le Fournil du Perrey a été choisie par un drôle de client, de nuit, mardi dernier (30 novembre 2019) vers 18h30.

Un jeune homme est entré et a exigé de la boulangère qu'elle ouvre le tiroir-caisse. De façon violente, et alors que la commerçante criait pour appeler au secours, le braqueur s'est emparé avec violence des billets.
 

De retour sur les lieux

Le voleur est reparti en courant avec 170 euros. Au moment où il sortait du magasin arrivait un client, alerté par les cris de la boulangère.  C'est quelques minutes plus tard que ce client va reconnaître le braqueur, revenu devant la boulangerie.  Ce client, aidé par un deuxième client du Fournil, va interpeller le suspect, le ramener à l'intérieur du magasin et le maintenir à la disposition de la police.

Pendant que la commerçante, victime de douleurs au poignet, racontait ce qui s'était passé aux policiers arrivés sur place, l'auteur de vol avec violence était arrêté puis placé en garde à vue.

Il s'agit d'un habitant d'Harfleur (Seine-Maritime) âgé de 17 ans.
 
 

Sept autres affaires

Boulevard de Strasbourg, à l'hôtel de police du Havre, les enquêteurs de la Sûreté urbaine, apprenant cette interpellation, ont fait le rapprochement avec une série de méfaits du même genre commis ces dernières semaines dans des boutiques de petits commerçants havrais.

Interrogé, le jeune homme a reconnu être l'auteur de 7 braquages. Il a précisé aux policiers qu'il ne s'attaquait qu'aux femmes seules, surtout des boulangères.

Rien que le 19 novembre, il a "visité" trois établissements : le bar de l'université, un magasin de fleurs et une boulangerie.

Le "braqueur des boulangeries" a été déféré puis mis en examen par un juge pour enfants. Sous contrôle judiciaire, il a été placé en foyer.

De son côté, la boulangère du Perrey, une quarantenaire, blessée à la main a bénéficié de 6 jours d'ITT.  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus