Le Havre : coups de feu et attaque d'une fourgonnette en pleine rue

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet

Un véhicule utilitaire a été poursuivi et pris pour cible par les occupants d'une voiture ce lundi matin à l'entrée du Havre (Seine-Maritime).

Des coups de feu ont été tirés ce lundi matin (13 septembre 2021) sur la voie publique, à l'entrée du Havre entre le stade Océane et la gare.

Une petite fourgonnette Partner de couleur blanche immatriculée dans le département des Hauts-de-Seine a été prise en chasse par les occupants d'une Audi. Ces derniers ont tiré à plusieurs reprises sur l'arrière de l'utilitaire.

Un peu avant 9h30, la poursuite a pris fin rue Berthelot (dans le prolongement de la rue Papin, une voie perpendiculaire au boulevard Winston Churchill) quand la fourgonnette a eu un accident, vraisemblablement percutée volontairement par ses poursuivants.





Selon un témoin qui travaillait sur un chantier à proximité et qui a été interrogé par une équipe de la rédaction de France 3 Normandie, le conducteur du Partner a pris la fuite à pied avant que l'Audi n'arrive :

"On a vu une voiture en poursuivre une autre. Après ça, même pas 5 minutes après, on a vu repasser les voitures dans la rue adjacente. Et de là, on a entendu un gros boum."

"Donc on s'est rendus sur place pensant qu'il y avait un accident. Et on a vu un Partner avec plus d'occupant à bord, la personne s'est échappée. L'Audi était garée derrière et on a vu deux personnes cagoulées, gantées, tout en noir, en train de charger des sacs bien bien remplis. En 30 secondes, la voiture est repartie à vitesse folle et la police est intervenue 5 minutes après."

Le conducteur de la fourgonnette a été retrouvé blessé. Après des soins il a été arrêté et placé en garde à vue.

Une enquête est ouverte par les policiers du Havre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité