Mort d'Abdoulaye Camara au Havre : non-lieu pour les policiers

Photo d'illustration / © France 3 Normandie
Photo d'illustration / © France 3 Normandie

Quatre ans après la mort de Camara, la juge d'instruction a pris mardi 11 septembre 2018 une ordonnance de non-lieu. Les policiers, qui avaient mortellement tiré sur le Havrais, ne seront pas poursuivis.

Par EK, avec Emmanuelle Darcel

Mardi 11 septembre, le magistrat en charge de l'information judiciaire ouverte au Havre après la mort d'Abdoulaye Camara a pris une ordonnance de non-lieu. Les policiers, auteurs des tirs, ne seront donc pas poursuivis.
 

Légitime défense


Retour sur les faits. Dans la nuit du 16 décembre 2014, Abdoulaye Camara avait été abattu de 10 balles par deux agents de la brigade canine. Les policiers étaient intervenus dans le quartier de la Mare Rouge au Havre alors que Camara, âgé de 31 ans, venait d'agresser violemment un passant au couteau, avenue du Bois-au-Coq.
La thèse de la légitime défense a été retenue. Elle était défendue depuis toujours par l'avocat des deux policiers. Après enquête, l'IGPN, la police des polices, avait également conclu à une légitime défense. Une reconstitution avait par ailleurs été menée en juillet 2017, à la demande de la juge d'instruction.

L'avocat de la famille Camara a annoncé qu'il ferait appel de cette décision devant la chambre d'instruction de Rouen.  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Carpaccio de maquereau

Les + Lus