Normandie : Les pêcheurs de coquilles surveillés en avion par les affaires maritimes

La coquille Saint-Jacques est abondante depuis l'ouverture de la Baie de Seine en novembre. Et cette année, le comité régional des pêches de Normandie, les Affaires Maritimes et la Direction interrégionale de la Mer se sont associés pour surveiller en avion le respect des horaires des bateaux.

La pêche à la coquille St-Jacques en Baie de Seine est réglementée. Habituellement, elle est autorisée depuis novembre du lundi au jeudi, jusqu'à 11h. Pour vérifier qu'il n' y a pas d'infraction, une agent des affaires maritimes va surveiller, en avion, les zones 3, 4 et 5 de la Manche, de Deauville à Omaha Beach. Pour cela, le pilote descend à 150 mètres d'altitude et réduit la vitesse à 160 km/h pour être au plus près des bateaux. 
L'opération est menée conjointement par la DIRM, les affaires maritimes et le comité régional des pêches. C'est même ce dernier qui finance les heures de vol. Depuis le début de la surveillance, une quinzaine d'infractions a été relevé. Les pêcheurs risquent jusqu'à 2 semaines de suspension de licence.

reportage de Danilo Commodi, Hervé Guiraudou, David Frotté et Sylvain Rouil avec des interviews de :
Sonia Patron : agent des affaires maritimes
Catherine Paul : représentante du comité régional des pêches
Cédric : marin-pêcheur
Bertrand Descharles : patron-pêcheur 





L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité