La patrouille de France au Havre pour les 100 ans de l'aéroclub et un hommage à Jean Maridor

La Patrouille de France en répétition au-dessus de la plage du Havre le jeudi 29 août 2019 / © Photos : Rozenn Méheust / France 3 Normandie
La Patrouille de France en répétition au-dessus de la plage du Havre le jeudi 29 août 2019 / © Photos : Rozenn Méheust / France 3 Normandie

Commémorations, expositions et meeting aérien les 31 août et 1er septembre 2019 au Havre dans le cadre du 75e anniversaire du Débarquement et de la Libération

Par Richard Plumet

Trois anniversaires célébrés en deux lieux de l'agglomération havraise ce weekend : à l'aérodrome du Havre-Octeville et sur le front de mer du Havre.

C'est dans le cadre des célébrations du 75e anniversaire du D-Day de juin 44 et de la Libération du Havre que sont organisés ce weekend des hommages et un grand meeting aérien.

Les 100 ans de l'aéroclub du Havre

Dès ce samedi (31 août 2019) le public est invité à se rendre à l'aérodrome d'Octeville-sur-mer pour une opération "portes ouvertes" à l'aéroclub qui fête cette année son centenaire. Une exposition évoque et retrace l'histoire de ce club. En parallèle, des baptêmes de l'air sont organisés ainsi que des visites d'avions anciens  (DC3, Yak 3, Piper…). Des véhicules militaires de 1944 seront présents ainsi que des car-podiums de l'Armée de l'air et de la Marine nationale avec des animations et un simulateur de vol.
 
 

Hommage à Jean Maridor

Qui est celui dont l'aéroclub du Havre porte le nom ? Jean Maridor est un Havrais, né à Graville, qui se passionne très jeune pour l'aviation. Il suit les cours de l'aéroclub havrais et à l'âge de 16 ans passe son brevet  et devient, en 1937, le plus jeune pilote de France.

En 1940 il rejoint en Angleterre les rangs des Forces françaises libres et, en 1942, combat  aux commandes d'un Spitfire.
Quand, une semaine  après le Débarquement, les premières bombes volantes V1 (des avions sans pilotes, ancêtres des missiles actuels et propulsés par des pulso-réacteurs) sont lancées sur Londres, la lutte s'organise pour tenter de détruire en vol ces engins de mort.

Une escadrille de la Royal Air Force, le Squadron 91, est  chargée d'intercepter  avec des Supermarine Spitfire les bombes volantes en provenance des rampes de lancement situées en Picardie et en Seine-Maritime. Parmi les pilotes spécialisés dans cette délicate et dangereuse chasse aux V1 le pilote Jean Maridor s'illustre très vite en mettant au point une technique pour déstabiliser et  faire tomber les "robots" et enchaîne les victoires.
Le Havrais Jean Maridor héros national
VIDEO : extrait de "La bataille des armes secrètes" documentaire de Richard Plumet réalisé en 1995 (montage : Françoise Oukrate)

Mais le 3 août 1944, après une première attaque et un premier mitraillage, Maridor voit le V1 qu'il poursuit en train de perdre de l'altitude et commencer à tomber en direction d'un hôpital de la banlieue de Londres, au-dessus de Benenden.  Maridor réagit aussitôt : il se rapproche à toute vitesse, ignore la distance de sécurité de 200 mètres, va au plus près et tire… 
Le V1 est touché, il explose et sa tuyère vient percuter le Spitfire. Une aile est arrachée et l'avion, qui était à une centaine de mètres d'altitude, part en vrille et vient s'écraser dans le jardin de l'hôpital.
 
Les Anglais se précipitent pour tenter de sauver le pilote, mais Jean Maridor est mort. Mort au combat dans un uniforme français. Agé de 23 ans, il devait se marier quelques jours plus tard…

Aujourd'hui encore son acte de bravoure et de courage est connu et honoré en Angleterre.
Depuis 1948 sa tombe est au cimetière Sainte-Marie du Havre. Son nom est également présent sur la plaque d'une stèle située dans le jardin de l'hôtel de ville du Havre.

La commémoration des 75 ans de la disparition du capitaine Jean Maridor aura lieu ce samedi à 10h au cimetière Sainte-Marie.

Programme complet  des célébrations de ce  75e anniversaire et des 100 ans de l'aéroclub

 
La Patrouille de France au Havre pour un grand meeting
VIDEO : les répétitions de la PAF avant le  meeting du Havre (reportage de B. Drouet et A. Tournoux, montage : R. Méheust)
 

Un meeting avec la Patrouille de France

L'hommage à Jean Maridor se poursuivra dimanche à l'aéroclub mais surtout, dès 15h, sur la plage et le front de mer du Havre où, jusqu'à 14h45, un grand meeting aérien est organisé  pour évoquer le centenaire de l’Aéro-club Jean Maridor, le 75e anniversaire de la disparition (en combat) de Jean Maridor et le 75e annivervaire de la libération de la région havraise :
  • 15h00 Lâché de parachutistes depuis le DC3
  • 15h15 Démonstration du Douglas DC-3
  • 15h30 Histoire du club/ passages en formation du Stampe SV-4, du Piper Cub et du Zenair
  • 15h45 Voltige sur biplan Bucker 131
  • 16h00 Voltige sur Cap 10B avec le champion du monde Baptiste Vignes
  • 16h30 Démonstration du Fouga Magister
  • 16h40 Démonstration du Yakovlev Yak 3
  • 16h55 Démonstration du Supermarine Spitfire
  • 17h15 Démonstration de la Patrouille de France (PAF)
Vers 18h15/18h30 les pilotes de la PAF iront à la recontre du public sur le grand car podium installé en bordure de la plage du Havre.
 

Retour en vidéo sur la journée du dimanche 1er septembre et du spectacle aérien
100 ans de l’aéroclub du Havre
Le Havre qui fête aussi cette année les 75 ans de sa libération et le centenaire de son aéroclub Jean-Maridor. Pour marquer ces deux dates anniversaire un grand show dans les airs était organisé sur le front de mer : avion historique, voltige aérienne ou patrouille de France..Tous les Havrais avaient le regard tourné vers le ciel. Bénédicte Drouet et Danilo Commodi

A lire aussi

Sur le même sujet

Lubrizol :

Les + Lus