Rentrée scolaire 2019 : une classe de moins pour l'école d'Heuqueville

Publié le Mis à jour le

Une rentrée bien morose ce lundi 2 septembre pour l'école d'Heuqueville, près d'Etretat. Depuis des mois, soutenus par le maire, les parents d'élèves s'étaient fortement mobilisés contre la fermeture d'une des 4 classes. Mais ils n'ont pas obtenu gain de cause face à l'inspecteur d'académie. 

A Heuqueville, près du Havre, cette rentrée 2019 fût mouvementée et finalement fidèle aux prévisions les plus pessimistes. Depuis ce lundi 2 septembre 2019, l'école a perdu une de ses 4 classes. Résultat : les éleves doivent se répartir dans des doubles et des triples niveaux. 
 


Désormais, les CE2 sont ainsi avec les CP et les CE1 avec les CM1 et les CM2. Des regroupements que craignaient depuis longtemps des parents d'élèves. Pour manifester leur opposition à cette mesure, dès le mois de mars, Ils s'étaient pourtant mobilisés avec la municipalité : barrage filtrant, recourt en justice, et même occupation de l'école pendant 3 semaines.

Des actions aux résultats décevants car rien n'y a fait. Alors, forcément, pour cette rentrée, l'heure était un peu, sur place, à la résignation des parents présents. 
 

Pour Géraldine Deschamps, une maman déçue, "de toute façon on n'a pas le choix et il faut maintenant penser au reste de l'année. 


Un ultime petit espoir était pourtant apparu ce matin, avec l'arrivée de l'inspecteur de circonscription, venu pour compter exactement le nombre d'élèves effectivement présents. Un espoir de courte durée, au vu des chiffres.  
 


71 élèves sont donc accueillis ici et la décision de fermeture est bien maintenue pour cette année. L'Académie, envisage néanmoins des solutions prochaines, à négocier avec les élus pour pallier le manque d'élèves dans les écoles rurales.

Cet après-midi, les moyennes et grandes sections ont à leur tour fait leur rentrée. Ils seront 23 dans leur classe de maternelle.
 
 
Une classe supprimée à l'école d'Heuqueville ©France 3 Normandie
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité