Skipper en garde à vue au Havre : réaction d'Oman Sail

Après l'interpellation d'un de ses deux skippers la veille du départ de la Transat Jacques Vabre, le bateau d'Oman Sail avait été obligé de renoncer au départ de la course

Le bateau d'Oman Sail  en train de quitter le port du Havre dimanche matin, avant le départ de la Transat Jacques Vabre 2017
Le bateau d'Oman Sail en train de quitter le port du Havre dimanche matin, avant le départ de la Transat Jacques Vabre 2017 © France 3 Normandie
Dimanche matin, jour du départ, et faute d'avoir trouvé en quelques heures un remplaçant, Oman Sail avait annoncé à l’organisation qu’il se retirait de la Transat Jacques Vabre. Cette décision faisait suite à la prolongation de la garde à vue du navigateur Fahad Al Hasni.
Ce lundi (6 novembre 2017), la réaction d'Oman Sail au sujet de la situation du skipper Fahad Al Hasni (mis en examen pour viol  hier par le juge d'instruction du Havre) était rendue publique dans un communiqué envoyé en milieu d'après-midi.
Le communiqué d'Oman Sail
"Oman Sail est profondément choqué, et attristé, par les nouvelles concernant les accusations à l’encontre du navigateur Fahad Al Hasni.

Nous avons confiance dans le système judiciaire français et lui assurons de notre soutien ainsi que de notre complète coopération pour les investigations qui seront menées dans ce cas complexe.

Les valeurs d’Oman Sail reflètent celles du Sultanat d’Oman, en particulier en ce qui concerne le professionnalisme, la dignité et le respect. Oman Sail attend de tous ses représentants qu’ils vivent selon ces principes et cette éthique, et ne tolère aucun écart de conduite".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine sorties et loisirs faits divers transat jacques vabre sport voile
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter