Stationnements payants : à quoi sert l'argent dans un budget communal ?

Savez-vous à quoi sert l’argent récolté par la mairie grâce aux amendes et aux abonnements liés au stationnement ? Explications au Havre (Seine-Maritime).

En France, si vous souhaitez garer votre voiture dans des zones payantes, il faut débourser en moyenne plus de 2€ de l'heure. Sans un abonnement ou un ticket, vous encourrez même autour de 30€ de forfait post-stationnement. 

Au Havre, cette amende a été attribuée plus de 56.000 fois sur l'année 2023. Cet argent récolté compose une partie des recettes réalisées par la ville sur le stationnement. 

"Les recettes de stationnement en 2023, avant ces nouvelles zones, sont de l'ordre de 5,4 millions d'euros", explique Augustin Boeuf, adjoint au maire, responsable du stationnement et de la propreté.

Où va l'argent des stationnements ?

Ce montant comprend tout d'abord les recettes d'abonnement de stationnement. Ensuite il y a la somme amassée par les tickets d'horodateurs. Ces deux sommes d'argent finissent dans les caisses de la ville du Havre.

Le restant correspond aux amendes. Cet argent est quant à lui réinvesti. "Cette recette-là ne rentre pas dans les caisses de la ville. Il est redistribué à la communauté urbaine dans le budget voirie et mobilité pour favoriser les modes alternatifs et en particulier le développement de pistes cyclables, etc", ajoute Augustin Boeuf.

D'importants travaux d'aménagements de pistes cyclables ont été menées au sein de la ville depuis le Covid. Mais il reste encore des domaines d'actions sur lesquelles agir. 

"On est sur une métropole qui a un petit peu de retard par rapport aux autres sur l'aide et l'accompagnement au covoiturage et au report sur les modes actifs", lance Isabelle Bailleul, codirectrice association "La Roue Libre".

"Aujourd'hui les espaces ruraux commencent à être identifiés par le FC Métropole comme 'à aménager'. La ruralité a aussi besoin d'aménagements à venir"

D'ici janvier 2025, la ville souhaite ajouter plus de 3.000 places de parking payantes dans ses rues.

Les villes normandes s'alignent

Depuis le 1er janvier 2024, il faut payer plus cher pour se garer dans le centre-ville de Caen (Calvados). En effet, l'heure de stationnement augmente de 30 centimes et passe donc de 1,50 euro à 1,80 euro. 

La Ville souhaite s'aligner sur les villes voisines de taille équivalente. Cette mesure permet de répondre aux besoins de fonctionnement de la Ville, estimés à 140 millions d'euros pour l'année 2024. Actuellement, le stationnement payant à Caen permet de réaliser quatre millions d'euros de recettes par an. 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité