Toux et yeux qui piquent : 11 personnes légèrement intoxiquées à la Poste

21 sapeurs-pompiers sont intervenus dans l'après-midi du jeudi 25 mai à la Poste, rue du Maréchal Gallieni, au Havre, après qu'une dizaine de personnes ait manifesté des signes d'intoxication. Les secours ont cherché la cause de ces symptômes jusque dans les colis, en vain.

Une grosse intervention de pompiers a eu lieu jeudi 25 mai à la Poste du centre commercial Coty, au Havre. Dans l'après-midi, 11 personnes : des postiers, 4 agents de sécurité du centre commercial intervenus par ici et une cliente se plaignent des mêmes symptômes : toux, yeux qui piquent. Retour sur ces événements.

"Rien d'anormal au niveau des colis"

De gros moyens sont alors mobilisés dès 16h18. 12 engins ainsi que 21 sapeurs-pompiers prennent en charge les victimes. Les symptômes "font penser à une exposition légère au gaz lacrymogène", précisent les secours.

Les pompiers mettent en place un périmètre de sécurité à l'angle des rues Maréchal-Gallieni et Anatole-France. La police municipale et l’astreinte de la Ville du Havre sont aussi dans la rue. 

Des sapeurs-pompiers spécialisés dans la reconnaissance des risques technologiques procèdent à la fouille des colis, en vain. A 19h44,  les secours révèlent n'avoir "rien montré d'anormal au niveau de l'ensemble des colis présents dans la poste". Aucune trace de produit dangereux n'est détecté.

Les victimes, dont les symptômes se dissipent, n’auront pas besoin d’être hospitalisées.

A 20h, la circulation est rétablie.